Burkina Faso: Les «secrets de femme» , grande attraction au SIAO

0
357

‘’Casser lit’’, ‘’je suis prête’’, ‘’5 h du matin’’ ‘’serrer-serrer’’…, ces noms insolites ventant les vertus libidinales de produits appelés ‘’secrets de femme’’, pour combler son conjoint, figurent parmi les attractions du Salon international de Ouagadougou ouvert vendredi dernier.

Au salon africain de l’artisanat, dans les différents pavillons où sont achalandés divers objets d’art, une autre forme d’art, occupe une importe place au regard de l’engouement suscité auprès de la gente féminine : l’art de la séduction.

Venue de Dakar, de Bamako ou de Bobo Dioulasso, de nombreuses exposantes, qui se présentent comme des ‘’spécialistes du plaisir sexuel’’ proposent aux femmes leurs produits communément appelés ‘’secrets’’.

Devant leurs stands de nombreuses femmes et jeunes filles se bousculent pour acquérir ces flacons aux odeurs enivrantes. De l’encens aux parfums érotiques en passant par les ‘’cristaux de menthe’’, les ‘’lubrifiants intimes’’, tout est proposé aux femmes pour rendre fou leur conjoint et le garder auprès d’elles.

‘’Le mariage ne doit pas être monotone. Ces produits permettent à la femme de garder son époux auprès d’elle tout le faisant sentir les mêmes sensations qu’aux premiers jours. Il faut bien pimenter davantage nos nuits avec nos maris’’, lance une acheteuse toute hilare.

‘’Je propose ces produits depuis plus de 20 ans. J’ai appris à le faire auprès de ma mère qui le tient de sa mère aussi. Depuis lors, je n’ai pas de problèmes avec mes clientes car c’est fait avec des produits naturels et le dosage est bien respecté’’, a confié Mme Kéita, une vendeuse venue du Mali.

Au stand de Mme Sampara, une autre exposante venue également de Bamako, c’est le même engouement femmes qui suivent religieusement les conseils prodigué par cette sexagénaire.

Les produits proposés sont entre autre ‘’la bouilloire magique’’, ‘’la craie vaginale’’, ‘’le serre vagin’’, ‘’les bonbons sucrés’’ ou encore ‘’le thé chinois’’.

Les produits sont différents et leur usage aussi car il y a les pommades, les savons, les encens mais la finalité demeure la même rendre fou son partenaire, souligne-t-elle tout en précisant que les prix oscillent entre 500 à 30.000 F CFA.

Pour les hommes qui être endurant et avoir plus de tonus, elle propose également quelques décoctions à base de plantes. Mais, précise-t-elle, la gente masculine se fait rare dans son stand car les hommes préfèrent plus de discrétion.

Boa, Ouagadougou

 

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE