38ème Championnat d’Afrique des Clubs Champions de Handball

0
103

« Le Burkina Faso a gagné le pari de l’organisation », selon Franck Alain Patrick Paré, président de la Fédération Burkinabè de Hand-ball (FBHB), « …techniquement nous avons eu un championnat d’un niveau africain ».

 

Les lampions se sont éteints le dimanche 30 octobre 2016 dernier au palais des sports de Ouaga 2000 sur le 38ème Championnat africain des Clubs champions de Hand-ball.

L’on retient que du côté des équipes féminines, c’est le Primero d’Agosto d’Angola qui se frotte les mains au détriment de ASEL du Congo, avec un score de 42 buts contre 25 ; tandis qu’au niveau des hommes, c’est Al Ahly de l’Egypte qui ravit la vedette à l’espérance sportive de Tunis par un score de 26 but contre 23 et remporte ainsi le prestigieux trophée et des médailles en or.

 

Au total 20 clubs soit 11 masculins et 9 féminins, de 13 pays africains et près de 500 personnes étaient au rendez-vous de Ouagadougou avec un logistique et une organisation quasi irréprochables.

 

Concernant le choix du Burkina Faso pour l’organisation de ce championnat, M. PARE se confie : au départ, le Burkina Faso n’était pas favori pour organiser ce championnat d’Afrique à cause du manque d’infrastructures avec une seule salle de sport alors que d’autres en comptent 3 à 4 salles. Mais compte tenu des différents résultats engrangés pendant plusieurs années et de notre engagement à développer la discipline, surtout à la base, le Burkina a été retenu pour abriter ce championnat. Notre fierté est d’avoir été à la hauteur de la confiance placée en nous, en réussissant cette organisation.

 

Le niveau du Hand-ball féminin burkinabè est bien apprécié dans la sous-région

Parlant d’acquis et de résultats engrangés par l’équipe Burkinabè de Hand-ball, le palmarès est fort enrichissant et le Président de la FBHB n’en manque pas de montrer sa satisfaction en ces termes « … le niveau du Hand-ball féminin burkinabè est bien apprécié dans la sous-région…».

En témoignent les nombreuses médailles de bronze que surtout l’équipe féminine du Hand-ball a ramenées lors des jeux africains de Lomé (Togo) en septembre 2015 et de Yamoussokro (Côte d’Ivoire) en novembre 2015 pour les cadets, juniors et seniors.

Son souhait est de voir les jeunes filles et garçons dans les lycées et collèges s’adonner à ce sport.

Au cours de son mandat, la FBHB pour redynamiser le Hand-ball, a déployé près de 300 enseignants-encadreurs dans plusieurs villes du Burkina pour susciter l’engouement, déceler de nouveaux talents et former les joueurs.

Pour finir, il a remercié la population burkinabè pour les multiples soutiens ainsi que le Ministère des sports et loisirs, auquel il lance un appel pour doter de moyens financiers conséquents aux meilleures équipes du Hand-ball et des autres sports de mains qui contribuent aussi à rehausser le flambeau du Burkina Faso.

Kevin SAVADOGO

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE