Foire de L’Indépendance du Burkina Faso à Kaya

0
168

La 8ème Edition de la foire de l’Indépendance a ouvert ses portes à Kaya du 04 au 11 décembre 2016 au grand bonheur des kayalaises et kayalais, et de toutes les populations des contrées du Burkina Faso qui ont effectuées le déplacement pour la célébration de la fête du 11 décembre.  L’édition a été placée sous le haut patronage du Président du Faso, son Excellence Rock Marc Christian Kaboré.

Kaya à abrité les festivités du 56ème anniversaire de la célébration de l’indépendance du Burkina Faso. A l’occasion de ce 56ème anniversaire la grande foire de l’indépendance du Burkina Faso » qui est a sa 8ème édition a ouvert ses portes pour les réjouissances et au grand bonheur des populations venues des quatre coins du pays pour participer a cet important évènement.

Ce jour 10 décembre 2016 sous un soleil rayonnant, il était environ 13h48 de l’après-midi lorsque l’équipe des journalistes de Faso Amazone arrivait sur le site de la foire. Kaya était habillé aux couleurs du 11 Décembre et avec sa population pleine dans la fête, nous sommes accueillis par cette ambiance festive, une foule en ébullition « c’est la fête au village » comme le dit-on souvent.

Mme Tarpaga Kouka Chantal ( Vendeuse de boisson locale )
Mme Tarpaga Kouka Chantal ( Vendeuse de boisson locale )

Dès notre entrée nous sommes saisis par une odeur caractéristique qui ne laisse indifférents ses amateurs ; il s’agit bien « du dolo (boisson locale) ». Nous rencontrons Mme Tarpaga Kouka Chantal vendeuse de « dolo mossi » au secteur 3 de Kaya qui dans son stand avec ses clients, se dit satisfaite du marché dans l’ensemble nous a-t-elle confié.

Tong-Noôma (Musicien)
Tong-Noôma (Musicien)

A 50F la calebassée en plus de savourer du bon dolo accompagner de la musique traditionnelle « le kiêma (en mooré) » instrument de musique traditionnelle jouée par Tong-Noôma musicien mettant l’ambiance au grand bonheur de la clientèle de Mme Tarpaga.

Mr Zoundi Ibrahim (Vendeur de grillade)
Mr Zoundi Ibrahim (Vendeur de grillade)

Plus loin devant elle, alors que nous poursuivons notre visite ; saisis par l’odeur de la grillade qui enchantait les narines de tous ceux qui passaient par là. Mr Zoundi Ibrahim, vendeur de brochettes, de merguez saucisses et frittes de pomme de terre, participait à cette foire de l’indépendance. A 100f la brochette, une merguez 200f, les saucisses 500f et le plat de frittes 500f.  Selon lui les affaires ne marchent pas très bien, car ils éprouvent des difficultés à se faire de la clientèle « Ici entre nous vendeurs on se volent les clients » a-t-il déclaré en ces termes.

Mme Kargougou/Borgo Awa (Gérante de toilette publique)
Mme Kargougou/Borgo Awa (Gérante de toilette publique)

Mme Kargougou/Borgo Awa gérante innove à cette foire et présente sa création «toilettes publiques » toilettes toute faite avec des sachets de ciment vides. Ces sachets servent de mur à l’intérieur duquel les gens peuvent se soulager, prendre une douche chaude ou froide et aussi faire les ablutions. Elle dit acheter la barrique d’eau à 1000f, et pour prendre une 20161210_152915douche il faudra débourser au moins 100f le petit sceau, 150f la moyenne et 200f pour le grand, chaude ou froide, 50f pour les ablutions.  Mme Kargougou et son mari monsieur Amidou Kargougou mènent ensemble cette activité depuis bientôt plus de 4 ans dans la ville de Kaya, son activité est une innovation mais doit être encadrer surtout dans le domaine de la santé et de l’hygiène.

 

 

Nous continuons notre visite quand nous rencontrons le groupe de jeunes filles habillées dans

Les majorettes de la ville de Ouagadougou
Les majorettes de la ville de Ouagadougou

leur belle tenue aux couleurs du drapeau national « les majorettes » qui devaient défiler le lendemain lors de la cérémonie du 11 décembre.  Elles se sont offertes une visite a cette grande foire de l’indépendance. Les majorettes de la commune de Ouagadougou comptent 70 filles au total, dont 55 filles présentent à Kaya pour le défilé. La responsable est Mme Zoungrana Alphonsine et son adjointe Mlle Sawadogo Augustine.

Mr Ouédraogo Arnaud vendeur du bon porc au four à cette foire faisait le bonheur des

Mr Ouédraogo Arnaud (Vendeur de Porc au Four)
Mr Ouédraogo Arnaud (Vendeur de Porc au Four)

amateurs de viande de porc. A 500f le morceau Mr Ouédraogo dit tirer son épingle à cette foire car les clients ne se bousculent pas bien vrai mais quand même il est satisfait dans l’ensemble.

Kaya est réputée comme ville des brochettes au coura coura et du cuir.

Par Arnold Koné

Envoyé Spécial

LAISSER UN COMMENTAIRE