CAN 2017 : le Cameroun s’offre une revanche contre l’Égypte en finale

0
213

Les « Lions indomptables » rugissent de nouveau. Le Cameroun, vainqueur du Ghana (2-0) jeudi en demi-finale de la CAN-2017 malgré son effectif rajeuni et la défection de ses cadres, affrontera dimanche l’Égypte pour le titre et une revanche, neuf ans après une défaite au même niveau.

Le Cameroun n’en finit pas de surprendre lors de cette CAN-2017 ! Déjà quatre fois vainqueurs de la Coupe d’Afrique des nations, mais pas placés parmi les favoris cette année, les Lions indomptables ont nettement dominé le Ghana (2-0), jeudi 2 février à Franceville. Des buts de Ngadeu-Ngadjui et de Bassogog, qui ont donné aux Lions un billet pour la finale contre l’Égypte, dimanche.

Avec un effectif rajeuni et malgré la défection de ses cadres, le sélectionneur Hugo Broos a créé la surprise de cette édition de la CAN, privant le Ghana, pourtant favori, d’une place en finale qui lui tendait les bras. Car la victoire de Cameroun ne souffre d’aucune contestation sur le plan du jeu, à l’inverse de celle de l’Égypte contre le Burkina Faso (1-1 a.p. 4-3 t.a.b.). D’entrée de jeu, les Lions ont pris les choses en main et multiplié les occasions, par Teikeu (7e), puis Tambe (12e), notamment.

Une fin de match endiablée

Côté ghanéen, Jordan Ayew, titularisé en pointe à la place de son capitaine Asamoah Gyan, a donné un peu d’air à son équipe (25e, 40e) mais il s’est montré imprécis. Après la pause, les Black Stars ont repris un temps le jeu à leur commpte, sans toutefois se montrer décisifs, à l’image d’André Ayew, qui a manqué le cadre de peu après un cafouillage dans la surface (67e).

Et c’est finalement le défenseur Ngadeu qui a ouvert le score en inscrivant un but opportuniste. Sur un coup-franc de Moukandjo, Boye gêne son gardien et dévie sur Ngadeu, seul dans la surface (73e). Avram Grant tentait bien ensuite d’inverser le cours de la rencontre en faisant entrer en jeu Gyan (75e), mais trop tard… En toute fin de match, sur un contre ultra rapide, Moukandjo a servi Bassogog, qui seul face à Razak, a définitivement envoyé les Lions en finale (90e+3).

Pour sa 7e finale dans cette compétition, le Cameroun affrontera dimanche l’Égypte pour le titre et une revanche, neuf ans après une défaite au même niveau. Hégémoniques au début des années 2000, avec la génération dorée de Patrick M’Boma, Rigobert Song ou encore le jeune Samuel Eto’o, les Lions indomptables n’ont plus disputé une finale de CAN depuis 2008.

FasoAmazoneSport

LAISSER UN COMMENTAIRE