Ces boissons pourraient développer un cancer

0
123
A cause de leurs composants ou parce qu’elles sont bu trop chaudes, certaines boissons pourraient avoir une incidence sur le risque de développer un cancer. Le point avec le Dr Avi Assouline, cancérologue, sur celles dont il faut se méfier.

Les boissons trop chaudes et le cancer de l’oesophage

Vous aimez boire votre thé bien chaud ? Attention ! Un rapport du Centre international de la recherche sur le cancer (CIRC) -branche de l’Organisation Mondiale de la santé- alerte sur un lien entre température de boissons trop élevée et risque de cancer de l’œsophage.
L’avis du cancérologue : « Cette mise en garde concerne les personnes qui boivent vraiment très chaud à plus de 65°C et à répétitions pendant des années. Cela peut créer des lésions répétées qui à force peuvent se transformer en cancer », explique le Dr Avi Assouline, cancérologue.

L’alcool et le cancer de la bouche : plus le degré est fort, plus le risque est gros

La consommation d’alcool est associée de façon dose-dépendante à une augmentation de l’incidence de plusieurs types de cancers. » C’est ce que l’on peut lire dans les recommandations de La ligue contre le Cancer. L’alcool serait particulièrement impliquée dans les cancers buccaux et du pharynx.
L’avis du cancérologue : « Plus le degré d’alcool d’une boisson est fort, plus le danger est important, confirme le Dr Avi Assouline. Tout est une question de fréquence. Des études ont suggéré que deux verres de vin seraient bon pour le coeur mais au niveau de l’incidence sur le cancer une consommation trop forte et répétée est dangereuse. L’association de l’alcool et du tabac démutiplie le risque de cancer. »

Le café : une plus grande exposition au cancer de pancréas ?

En ce qui concerne le café beaucoup d’études sortent chaque année concluant tout et son contraire. Si une étude du National Cancer Institute menée sur 14 ans auprès de 400 000 Américains a montré qu’une consommation de caféine quotidienne se limitant à 6 tasses maximum était sans risque, au-delà une incidence sur les cancers du pancréas et de la vessie a été notée.
L’avis du cancérologue : ces études étant trop multiples et des résultats peut clairs, on ne peut conclure sur ce sujet » , estime notre interlocuteur.

Les boissons avec de l’aspartame : peut-être un lien avec les tumeurs au cerveau

Le cas de l’aspartame fait polémique depuis plusieurs années. Depuis sa création en 1965, les études s’enchaînent contre cet édulcorant artificiel qui donne un goût sucré. La dernière qui l’accable date de 2005 et a été menée par la fondation italienne Rammazzini. Elle a montré un lien avec une augmentation de tumeurs au cerveau sur des souris.

L’avis du cancérologue : « L’aspartame dans la genèse de certains cancers n’est pas certains. On ne peut pas dire que l’aspartame est cancérigène tant qu’aucune conclusion n’a été statuée. Pour l’instant les études n’ont pas tranchées sur la question et doivent continuer », nous a déclaré le Dr Avi Assouline.

– Les boissons très sucrées : des risques indirects de cancer

Sodas, jus de fruits… La plupart des boissons industrielles contiennent beaucoup trop de sucre. Pour 25 cl du célèbre soda au goût de cola on retrouve par exemple 4,9 morceaux de sucre.
L’avis du cancérologue : « C’est indirectement que ces boissons sont liées au cancer. La consommation trop élevée de sucre favorise le surpoids qui lui peut provoque des cancers », explique le Dr Avi Assouline.

FasoAmazoneSanté

LAISSER UN COMMENTAIRE