FESPACO 2017: « FRONTIERES » DE APOLLINE WOYE TRAORE EN COMPETITION

0
389

Presque dans moins de 10 jours, à savoir du 25 février au 4 mars 2017 se tiendra à 0uagadougou la 25ème édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) 2017. Au cours de cet évènement beaucoup de films seront projetés dans différentes salles, à Ouaga, Bobo Dioulasso et autres. Parmi les films en compétition, celui qui a retenu notre attention est « FRONTIERES » de la Burkinabé Apolline Traoré. Nous l’avons rencontrée pour en savoir plus sur ce film. Découvrons de quoi il s’agit.

  • Pouvez-vous déclinez votre identité à nos chers lecteurs et lectrices?

Je m’appelle Apolline TRAORE.

  • Depuis quand êtes-vous dans le domaine du cinéma ?

J’ai eu mon master en cinéma en 1998 depuis lors je suis dans le cinéma ?

  • Combien de films avez-vous réalisez depuis jusqu’à nos jours, et quel palmarès ?

J’ai réalisé 4 documentaires, 1 court métrage, 3 longs métrages, 3 séries et 2 émissions.

  • Pouvez-vous les citez ?

Oui bien sûr, on a comme série « MONIA ET RAMA », « TESTAMENT » et « EH LES HOMMES, EH LES FEMMES ». On peut citer également comme documentaire « LES AEREPORTS DE OUAGADOUGOU ET BOBO DIOULASSO RENOVATIONS ET INNOVATIONS », « NE LES OUBLIE PAS », « LA MICRO FINANCE POUR LES FEMMES » et « SYMBOLE BURKINABE ».

Pour ce qui est des longs métrages on peut citer « SOUS LA CLARTE DE LA LUNE, « MOI ZAPHIRA » et « FRONTIERES » ; Pour le court métrage on a « KOUNANDI ».

Enfin comme émissions je peux citer « M’PAMA FO » et « 5 MINI FILMS ».

  • Et dans quel domaine ?

Mes films parlent très souvent du combat des femmes.

  • Avez-vous déjà été lauréate au FESPACO ? Ou ailleurs ? Si oui pour quel film ? Et en quelle année ? Dans quel festival ? Et dans quel pays ?  

En effet j’ai été plusieurs fois lauréat au FESPACO d’abord pour le film « MOI   ZAPHIRA » en 2013, ensuite pour « EH LES HOMMES, EH LES FEMMES » en 2015, et enfin « SOUS LA CLARTE DE LA LUNE en 2004 au BURKINA FASO » j’ai aussi reçu d autre prix dans plusieurs festivals pour en savoir plus référé vous a ma filmographie.

  • Avez-vous des sponsors ? Ou l’aide de l’Etat ?

Oui, pour mon film « FRONTIERES » j’ai eu comme sponsors CEDEAO,  TV5MONDE, ORANGE STUDIO, la FRANCOPHONIE, NIYEL, FONSIC, le MINISTERE DE LA CULTURE et JIZ.

  • Justement concernant le FESPACO 2017 quel est le titre de votre film en compétition ?

Le titre de mon film en compétition au FESPACO est « FRONTIERES ».  Un long métrage de 1h30mn.

  • De quoi est-il question ? Que retenir les cinéphiles et festivaliers de ce film ?

 Il n’a pas encore été projeté. Mais pour la petite histoire, Adjara, une belle Sénégalaise, Emma une Ivoirienne, et Sali la Burkinabé se rendent à Lagos, toutes pour des raisons diverses.

Au cours du trajet elles subissent les pénibles tracasseries du voyage routier, et sont témoins de fléaux et vices de nos sociétés. Sans compter le grand cauchemar de franchissement de nos frontières qui les attendent avec son lot et cortège de corruption, d’escroquerie, de violences faites aux femmes, et à un dangereux trafic…

 Mais ses dernières loin de se décourager vont se donner la main pour affronter ces durs moments et survivre. Une fois de retour dans leur pays respectif le bilan fait, de lourdes conséquences en découlent.

  • Ou a-t-il été tourné ? Quels sont les acteurs principaux ? Des burkinabé uniquement ?

 Le film a été tourné dans plusieurs pays tels que le Sénégal, La COTE D’IVOIRE, le MALI, le Burkina, le BENIN et le NIGERIA. Pour ce qui est des acteurs principaux on peut citer Amélie M’baye, Naky SAVANE, … Non les acteurs ne sont pas uniquement des Burkinabé, on y trouve d’autres nationalités.

Mes attentes pour cette 25e Edition du FESPACO est que le film soit bien accueilli par le public.

  • Votre mot de fin ?  

 Rendez-vous au FESPACO.

Interview réalisé par Karen Ouedraogo

LAISSER UN COMMENTAIRE