Coupe d’Afrique des boulangers 2017: Les étalons boulangers en compétition avec « le pain Tigré »

0
255
Ce vendredi 10  Mars dans les locaux du restaurant la perle de Ouaga 2000 s’est tenu une conférence de presse sur  la coupe d’Afrique boulangerie. Cette rencontre a réuni le Larlé Naaba Tigré parrain de la rencontre, le directeur général du restaurant la perle et André Bayala chocolatier -pâtissier et les hommes de la presse de divers organes de presse. Cette conférence avait pour objet de présenter l’équipe du Burkina(les étalons) qui représentera le Burkina Faso au Maroc dans le cadre de la coupe d’Afrique de boulangerie.

IMG-20170313-WA0010La coupe d’Afrique de boulangerie est une compétition qui fait partie de la coupe d’Afrique des métiers de la bouche. Elle se déroule chaque deux ans et met en compétition tous les ressortissants des pays d’Afrique intervenant dans les domaines de la boulangerie, de la pâtisserie , de la chocolaterie, de la glace, de la confiserie et de la cuisine et est ouvert à tous les artisans de 18 à 50 ans issue des équipes nationaux  des pays d’Afrique. Cet évènement qui est à sa 8e édition  se tiendra du 21 au 24 Mars à Casablanca au Maroc. Elle a pour objectif selon les conférenciers de promouvoir les talents des jeunes africains intervenants dans ce domaine. Pour ce faire, ils ont signifié que l’accent sera mis sur la création d’un pain spécial, la fabrication d’un pain du pays. Pour cela l’équipe du Burkina, ont aussi souligné les organisateurs, n’a pas de souci à se faire, car cette équipe a un pain spécial appelée « le pain Tigré »qui signifie « le pain de l’abondance »tiré du nom du Larlé Naaba tigré pour lui rendre hommage.

André Bayala, chocolatier pâtissier
André Bayala, chocolatier pâtissier

Donc avec ce pain, le chocolatier pâtissier André Bayala se dit confient de ramener le meilleur prix au Faso. « Ce qui est important dans cette compétition pour le Burkina c’est de participer pour ainsi viser la compétence des jeunes burkinabè. A cette compétions nous  apporterons notre touche avec notre «  pain tigré » et cette innovation va beaucoup apporte à cette compétition. c’est un pain fait à base d’haricot appelé « muang bean »,un  type de haricot consommé en chine et en inde et qui est très riche en protéine. C’est un pain qui est très méconnu mais qui est 100 pour 100 africain et produit chez nous. Donc avec cette innovation je suis confient que le Burkina peut espérer un prix à cette compétition. Aussi il faut noter que la plupart de nos produits utilisés sont d’origine africaine, notamment le « gingembre »pour agrémenter le pain, de l’arachide, des noix d’acajou et la farine de mil  également que nous avons utilisé. Nous avons par contre évité les produits d’ailleurs car nous les connaissons pas et faisons confiance à nos produits », a-t-il dit. Cette compétition,

Sa majesté le Larlé Baaba Tigré
Sa majesté le Larlé Baaba Tigré

selon le Larlé Baaba Tigré va inciter les burkinabè au travail pour rechercher l’excellence pour l’alimentation des burkinabés dans leurs ensembles. « Si je suis là c’est pour encourager les jeunes burkinabe sur la compétition. Parce que c’est une très bonne filière  à encourager et j’apprécie énormément ce geste de donner mon nom au pain qui sera présenté a la compétions comme pain spécial pour cela je ne peux que  donner ma bénédiction à ses jeunes. Je salue le courage de notre équipe les étalons du Burkina, je salue également la solidarité manifestée par le restaurant la perle à l’endroit des étalons du Burkina pour cette compétition », a-t-il laissé.

Frédéric TIANHOUN

LAISSER UN COMMENTAIRE