Niger : plus de cinquante combattants de Boko Haram tués

0
128
L’armée nigérienne a combattu contre plusieurs membres de la secte islamiste Boko Haram près de Gueskérou, dans le sud-est. Elle a indiqué à l’AFP qu’au moins cinquante-sept des insurgés, dont ‘‘un grand émir’‘, ont été tués dimanche soir.

L‘émir dont l’identité n’a pas été donnée dans l’immédiat, fera l’objet de vérification. Selon une source sécuritaire nigérienne ‘‘une dizaine de nos soldats ont été légèrement blessés’‘.

Des témoins ont assuré que les assaillants étaient venus ‘‘en grand nombre’‘ à ‘‘moto puis en voiture’‘.

Mais ‘’ la puissance de riposte’‘ des militaires nigériens ‘‘les a contraint à battre en retraite vers le Nigeria’‘, a dit la source sécuritaire.

D’importantes quantités d’armes et de munitions, et trois véhicules des assaillants ont été récupérés par l’armée nigérienne. Parmi les véhicules, figure un, ‘‘équipé d’une puissante mitrailleuse’‘ qui avait été volée par les jihadistes pendant une attaque en juin 2016 contre l’armée dans la localité de Bosso.

Depuis le 6 février 2015, le groupe islamiste nigérian Boko Haram, mène des attaques régulières au Niger. Environ 300.000 réfugiés et déplacés, dans la région de Diffa vivent dans des conditions précaires, selon l’ONU.

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou a annoncé début mars que Boko Haram était ‘‘en train d‘être affaibli’‘ par la coalition des armées régionales (Cameroun, Nigeria, Niger, et Tchad).

 

Source:africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE