14 juin 2017 : Journée mondiale du donneur de sang « On espère récolter 1200 poches de sang en six jours pour combler la demande » Dr. Salam Sawadogo

0
165
Le 05 juin au nouveau Centre régional de transfusion sanguine sise dans la commune de komsilga plus précisément à Tengandogo, s’est tenu un point de presse. Ce point de presse a eu pour objet de donner les grands axes de la célébration de la journée mondiale du donneur de sang qui se tiendra le 14 juin 2017.
Point de presse sur la journée mondiale du donneur de sang
Point de presse sur la journée mondiale du donneur de sang

Le 14 juin de chaque année et cela depuis 14 ans, la Communauté mondiale célèbre la journée mondiale du donneur de sang (JMDS).  Cette édition de 2017 est placée sous le thème « don de sang en situation d’urgence et de crise. » A cette occasion, Il est prévu des récompenses pour les donneurs réguliers de sang le 17 juin au salon international de l’artisanat de Ouagadougou(SIAO), des conférences publiques le 13 juin au conseil burkinabè des chargeurs, des journées portes ouvertes qui se tiendrons du 12 au 17 juin à Tengandogo au Centre régional de transfusion sanguine.

 Cette célébration est premièrement organisée pour rendre hommage aux donneurs de sang qui, par leur altruisme, leur générosité contribuent à sauver des millions de vies à travers le monde chaque année, .et deuxièmement cette journée est organisée pour interpeller toute la communauté mondiale à s’engager pour le don bénévole de sang.

Dr Salam Sawadogo Directeur général du Centre régional
Dr Salam Sawadogo Directeur général du Centre régional

A cet effet le docteur Salam Sawadogo Directeur général du Centre régional lance un appel à la population burkinabè à donner son sang.  Car le dit-il « la saison hivernale qui avance à grands pas constitue une pénurie en sang dans les centres de santé, et c’est à cette période que le paludisme fait de nombreuses victimes.  Ce qui multiplie la demande par 3 ».

 A cette même époque les étudiants et les élèves qui constituent les plus grands donneurs ont déserté les salles de classes pour les grandes vacances. « Si au moins chaque individu prenait le soin de s’arrêter 30 minutes dans un centre de transfusion sanguine pour donner son sang nous pourrons combler la forte demande » Dr Salam Sawadogo.

Frederic Tianhoun

 

LAISSER UN COMMENTAIRE