Désertification: la lutte s’intensifie « Notre terre, notre maison, notre futur »

0
151
Le Président Rock Marc Christian Kaboré accompagné des Présidents Malien et du Niger
C’est sous ce thème que s’est tenu le jeudi 15 juin 2017 à Ouagadougou, la commémoration de la journée mondiale de lutte contre la sécheresse et la désertification. Acteurs et décideurs politiques étaient sur la table pour une même cause, c’est à dire  promouvoir les partenariats régionaux et mondiaux pour l’investissement dans les gestions de terre en Afrique.

La cérémonie a été présidée par le Président Roch Marc Christian Kaboré accompagné des Présidents malien, Ibrahim Boubakar Kéita (IBK) et nigérien, Mahamadou Issoufou.

Les participants étaient au rendez vous a cette commémoration de la journée mondiale de lutte contre la sécheresse et la désertification
Les participants étaient au rendez vous a cette commémoration de la journée mondiale de lutte contre la sécheresse et la désertification

A l’occasion de la journée mondiale de la désertification célébrée cette année au Burkina Faso, les acteurs concernés, les chefs d’Etats et des représentants des gouvernements se sont donnés rendez-vous à Ouagadougou dans l’après-midi du jeudi 15 juin 2017.. Après plusieurs heures de travaux, les experts africains de l’environnement ont lancé un appel depuis Ouagadougou

Des engagements sont pris pour garantir la neutralité en matière de dégradation des terres mais aussi pour créer des emplois liés à l’exploitation des terres en Afrique..

Nestor Batio Bassière, Ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique, dans son discours à appelé la communauté internationale à promouvoir des partenariats afin de réhabiliter 10 millions d’hectares de terres dégradées et crée 2 millions d’emplois liés à l’exploitation durable des terres pour les jeunes, les femmes et les ménages d’ici 2020.

Pour lui, l’investissement dans la réhabilitation des terres et le renforcement de l’accès au foncier, au crédit et au développement, des compétences entrepreneuriales est essentiel pour améliorer le statut, la dignité et le profit de chaque travailleur.

Cet objectif ne sera atteint que si les pays acceptent de mettre les terres à la disposition des jeunes qui veulent investir. Mais pour l’heure, ils pourront compter sur l’expérience de l’ONU du NEPAD dans le domaine.

« Il faut qu’au niveau des Nations Unies, on se mobilise à donner des compétences nécessaires à ces jeunes. Il faut également que la communauté internationale accepte de mettre un peu de ressources financières pour qu’on puisse rémunérer ce travail », a dit Monique Barbut, Secrétaire exécutive de la Convention des Nations Unies sur la Lutte Contre la Désertification.

Le Président du Faso SEM Rock Marc Christian KABORE
Le Président du Faso SEM Rock Marc Christian KABORE

Et pour y réussir, il faut que chacun mette la main dans la patte. C’est pourquoi le Président du Faso et ses paires du Mali et du Niger pense que « lutter contre la sécheresse et la désertification, c’est assurer l’avenir de l’humanité toute entière ». « Il s’agit donc d’une responsabilité commune, c’est pourquoi la coopération internationale doit être effective en particulier, nous devons ensemble développer des technologies vertes intégrées et partager des connaissances pour promouvoir et mettre à l’échelle les bonnes pratiques de gestion durable des terres, mais au-delà des technologies, il nous faut également et surtout des financements innovants au niveau international, régional et national », a martelé Roch Marc Christian Kaboré.

Cette cérémonie a également été l’occasion de rendre hommage à Feu Hama Arba Diallo, qui fut,  pendant de longues années, Secrétaire exécutif de la Convention des Nations-Unies sur la lutte contre la désertification.

Une convention relative à la cible volontaire de neutralité en matière de dégradation des terres au Burkina a été signée entre le Ministere de l’environnement et le secrétariat exécutif de la convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification au cours de la cérémonie,

Photo de famille des Présidents Malien, Nigerien, Burkinabé et les invités a cette commémoration de la journée mondiale de lutte contre la sécheresse et la désertification
Photo de famille des Présidents Malien, Nigerien, Burkinabé et les invités a cette commémoration de la journée mondiale de lutte contre la sécheresse et la désertification

Les Chefs d’Etat se sont également engagés à œuvrer pour la promotion de partenariats régionaux et mondiaux pour l’investissement dans la réhabilitation et la gestion durable des terres à toutes les tribunes d’échanges qu’ils auront.

Paulette Coulibaly

LAISSER UN COMMENTAIRE