RAMADAN 2017 : Sous le sceau de la cohésion nationale

0
61
Après un mois de jeûne et d’adoration, les fidèles musulmans du Burkina Faso, ont commémoré la fête de l’aïd El Fitr, à l’instar de leurs coreligionnaires, du monde entier. C’était le dimanche 25 juin dernier.

A Ouagadougou, la place de la Nation était envahie par les fidèles musulmans, venus respecter le rituel. La prière a été dirigée par le Cheick El Hadj Aboubacar SANA, en présence de l’empereur des mossés, le Mogho Naaba  Baongo et des membres du gouvernement.

La prière a été dirigée par le Cheick El Hadj Aboubacar SANA
La prière a été dirigée par le Cheick El Hadj Aboubacar SANA

Après la prière de deux Rackats l’Iman, a face aux fidèles, fait un prêche, dans lequel, il a prié pour la nation, pour qu’elle baigne dans la paix, la solidarité et la cohésion nationale. Embouchant la même trompette, El Hadj Hatimi Demé, le vice-président de la communauté musulmane du Burkina Faso(CMBF), a également prôné, la paix, la tolérance et l’amour fraternelle au pays « des hommes intègres’’.

Tahirou Barry, Ministre de la culture à la place de la nation pour la prière du Ramadan
Tahirou Barry, Ministre de la culture à la place de la nation pour la prière du Ramadan

Après cette grande prière, les fidèles musulmans, parés de leurs plus beaux atours, sont retournés en paix chez eux pour les ripailles en famille.

Mamadou KONE

LAISSER UN COMMENTAIRE