Altitude Nahouri : « le togolais Kombate Moïpah arrive en tête de peloton et la burkinabè Mariam Ouedraogo 1ère dans la catégorie féminine »

0
210
C’est finalement ce samedi 24 juin 2017, qu’ a eu lieu la 9ème édition de la compétition Athlétique de « Altitude Nahouri » dans la région de Pô. Près de 200 athlètes venus du Burkina, d’autres pays d’Afrique, d’Europe et d’Amérique étaient au rendez-vous.

Cette 9è édition dont le thème est « jeunesse et sécurité routière » était placée sous la présidence du Ministre de la jeunesse et de l’emploi, du Ministre de la culture et du tourisme et du parrainage de Baky Joacking,Directeur général de édifice.

Près de 200 athlètes venus du Burkina, étaient au rendez-vous
Près de 200 athlètes venus du Burkina, étaient au rendez-vous

Annoncé comme Favori depuis quelques temps pour cette 9è édition des Altitudes de Nahouri, l’Ethiopian Menguiste Binyam Getu n’est pas celui-là qui arrive en tête du classement,

Les autorités étaient présent a ce rendez-vous
Les autorités étaient présent a ce rendez-vous

A la grande surprise des amoureux de l’athletisme, c’est plutôt le Togolais Kombate Moïpah qui surprend avec la première place à l’arrivée.après avoir bravé un parcours de 21 km depuis le centre de Pô jusqu’au pied du pic Nahouri où il s’en est suivi de l’ascension du pic d’une hauteur de 447m (2e montagne la plus élevée du pays après le mont Ténakourou).

Kombate Moïpah est belle et bien le vainqueur de cette compétition avec une performance d’une (1) heure 18mn et

Le togolais Kombate Moipha 1er du peloton
Le togolais Kombate Moipha 1er du peloton

55 minutes.  « je suis très heureux pour ma victoire et je félicite mes compatriotes et tout ceux qui ont pris part à cette compétition même s’ils n’ont pas gagné, je les encourage à venir l’année prochaine. Ce qui m’a prévalu cette victoire c’est surtout le conseil de mes aînés et les entraînements » confia Kombate Moïpah.

Et celui que tout le monde croyait comme le grand favori de cette course, l’Ethiopien Menguis Bignam Getuqui est arrivé à la seconde place.

Le coureur Burkinabè Jean François Dabiré arrivé à la 9è place  Quant à lui, il est déçu mais ne perd pas espoir. A la question de savoir pourquoi le pays organisateur est toujours loin de la première place? Il accuse les autorités du BurkinaFaso d’être la cause de cet échec. « l’Etat ne nous accompagne pas pour les entraînements et il n y a pratiquement pas de compétition nationale dans le domaine. L’année passé le Burkina était placé à la 6è place mais cette année on à eu la 9è, il est vraiment déplorable que le pays organisateur ne puisse pas remporter cette compétition qui se déroule au Burkina. J’appel l’Etat burkinabè plus précisément le Ministre des sports et des loisirs à porter un regard plus attentif à cette discipline. »

Mariam Ouedraogo 1ère catégorie féminine
Mariam Ouedraogo 1ère catégorie féminine

La première arrivée dans la catégorie féminine est Mariam Ouedraogo qui conserve son titre. « je rend grâce à Dieu de m’avoir permis de remporter une fois de plus cette course qui n’a pa du tout été facile du fait du professionnalisme de mes adversaires et surtout qu’au Burkina il n y a pas de compétition dans le domaine. Je me suis bien préparée et malgré ces différents obstacles , j’ai gagné. Je rends grâce à Dieu » déclara Mariame Ouedraogo

Le journaliste Ouezzin Louis Oulon, promoteur de cette compétition interpelle également l’ Etat du Burkina faso à s’intéresser à l’activité qui d’après lui est devenue une « compétition africaine ».Il  lance également un appel à tous les sponsors et aux personnes de bonnes volontés à bien vouloir l’accompagner pour les éditions à venir. « ne dites pas que ce que je vais donner est peu ou insignifiant, donnez seulement même si c’est petit car c’est avec les petits moyens que l’on réalise les grandes choses. » dixit Ouezzin Louis Oulon.

Remise de prix symbolique
Remise de prix symbolique

Le parrain de cette édition quant à lui a encourage le promoteur et l’ensemble de l’équipe organisationnelle pour cette 9è édition qu’il qualifie de <reussite>.Il est aussi disposé à accompagner la 10è et pourquoi pas la 11è édition.

Chaque Athlète est convoqué ce 25 juin à la radio télévision du Burkina RTB pour la remise de leurs prix. Les prix vont de 25000 à 600.000 f cfa pour les 10 premiers à l’arrivée.

Palmarès

1er :Kombate Moïpah du Togo dossard 70 en 1h18’55″remporte la somme de 600000f

2è:Mengiste Binyam Getu de l’ethiopie dossard 70 en 1h20′ 48″

Remporte la somme de 350000f

3è:Allasani Aboulaye du Togo dossard 24 en 1h23’06 » remporte la somme de 250000f

4è:Tassiou Gonda du Niger dossard 84 en 1h24’15 » remporte la somme de 150000f

5è:konan kouakou Boris du Cote d’Ivoire dossard 27 en 1h25’17 » remporte la somme de 100000f

Frédéric TIANHOUN

depuis Pô

LAISSER UN COMMENTAIRE