France : Une burkinabè d`origine élue député

0
67
Elle s’appelle Huguette Tiegna. Elle vient d’être élue de La république en Marche du président français, Emmanuel Macron de la 2ème circonscription du Lot. 

Originaire du Burkina Faso, elle est née le 1er avril 1982 à Bangassogo,  une commune située dans le département de Kiembara de la province du Sourou. Arrivée en France en 2009. Elle soutient en 2013 une thèse à l’université du Havre sur les machines synchrones à aimants permanents et leurs applications pratiques pour l’énergie éolienne. Ingénieur en génie électrique depuis trois ans pour une entreprise à Figeac, Huguette Tiegna livre ici ses premières impressions tout juste après son élection comme députée.

Votre sentiment ce soir, à l’annonce de ces résultats législatifs ?

Je suis très heureuse d’être élue députée de la 2e circonscription du Lot, de donner au Président de la République une majorité large, forte et cohérente, pour mener à bien les réformes de notre pays. Je suis honorée de la tâche immense qui m’est confiée.

Que souhaitez vous dire à Vincent Labarthe ?

C’est un changement que les citoyens avaient vu venir et que les élus n’avaient pas prévu. Je salue tous ceux qui n’ont pas voté pour moi et je salue Vincent Labarthe qui n’est désormais plus mon adversaire, mais un partenaire politique avec qui je souhaite travailler.

Comment envisagez-vous ce début de mandat ?

J’espère construire un Lot nouveau, en étant au cœur des actions de l’État. Nous avons des compétences qui nous permettront d’être efficaces.

Nous allons continuer à bâtir avec Olivier Desbordes, mon suppléant, le projet qui nous a été confié, avec toutes les forces vives de notre territoire, en concertation permanente et positive. Je souhaite renouer le dialogue avec tous du nord au sud de la circonscription, être à l’écoute de la société civile que je représente !

Comment envisagez-vous votre mandat, avec les forces politiques locales ?

Il faut maintenant que les élus se rassemblent pour faire entendre notre territoire pour inventer une ruralité digne et innovante au service du plus grand nombre.

Je serai un partenaire des deux communautés de communes Cauvaldor et le Grand Figeac, du Département du Lot et de la région Occitanie, pour construire ensemble notre avenir commun. Dès demain, le travail nous attend.

Source : netafrique.net

LAISSER UN COMMENTAIRE