6ème Traité d’Amitié et de Coopération(TAC) 2017: Le Conseil Conjoint de Gouvernement

0
80

Ce matin lundi 17 juillet 2017 à 10 heures, s’est ouvert officiellement à Ouagadougou dans la salle de conférences de Ouaga 2000, le Conseil Conjoint de Gouvernement du 6ème Traité d’Amitié et de Coopération entre la République de Côte D’Ivoire et le Burkina Faso. La cérémonie d’ouverture a été ponctuée par des discours officiels des deux Premiers Ministres, Chefs de Gouvernement du Burkina Faso et de la Côte D’Ivoire, SEM M. Paul Kaba Thieba, et SEM M. Amadou Gon Coulibaly.

AX1I9346Pour la 6éme fois consécutive du TAC, la tenue du Conseil Conjoint des Ministres, et Chefs de gouvernements ivoiro-burkinabé est un symbole fort de la coopération, de la solidarité, de l’amitié, de la fraternité, et de la stabilité, entre la Côte D’Ivoire et le Burkina Faso.

Le but ultime de cette importante rencontre est de renforcer la coopération entre les deux pays et de renforcer l’axe Ouaga Abidjan. Echanger autour des trois (03) grands projets qui constituent la charpente du développement. A savoir les projets de construction de l’autoroute entre Yamoussokro et Ouagadougou, la réhabilitation du chemin de fer entre Abidjan, Ouagadougou, kaya, jusqu’à Tambao, et l’inter connexion, à savoir la fibre optique, la fourniture d’électricité, mais aussi d’analyser les goulots d’étranglement qui entravent leur bonne réalisation. Enfin, ils devront conjuguer davantage leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme, la criminalité transfrontalière, etc.

SEM M. Paul Kaba Thieba Chef du Gouvernement du Burkina Faso
SEM M. Paul Kaba Thieba Chef du Gouvernement du Burkina Faso

Le discours officiel d’ouverture des travaux de ce conseil conjoint des ministres, a été prononcé par SEM M. Paul Kaba Thieba Chef du Gouvernement du Burkina Faso. D’entrée de jeu il a souhaité la chaleureuse bienvenue (Akwaba en langue ivoirienne baoulé) à son homologue SEM M. Amadou Gon Coulibaly, à tous ses ministres et experts qui ont foulé la terre libre du Burkina Faso, le pays des Hommes intègres. Il n’a pas manqué de leur traduire toute sa fierté de les recevoir autour de ce Conseil Conjoint de Gouvernement. Pour lui d’importants acquis ont été engrangés depuis juillet 2008, date de la première signature de coopération entre les deux pays. D’ores et déjà il se réjouit des progrès enregistrés depuis lors.

Les participants a cette cérémonie d'ouverture du Conseil Conjoint de Gouvernement du 6ème Traité d’Amitié et de Coopération entre la République de Côte D’Ivoire et le Burkina Faso.
Les participants a cette cérémonie d’ouverture du Conseil Conjoint de Gouvernement du 6ème Traité d’Amitié et de Coopération entre la République de Côte D’Ivoire et le Burkina Faso.

Pour SEM M. le Premier Ministre du Burkina, en ce qui concerne l’ambition commune des deux pays pour booster le développement,  d’importants projets à savoir une soixantaine d’accords (60) ont été signés entre les deux pays dans plusieurs domaines, de la défense, de la sécurité, la diplomatie, la lutte contre le terrorisme, la criminalité transfrontalière, la santé, les droits de la femme, l’économie et les finances, des transports, de la culture, la communication de l’agriculture, de l’artisanat, du commerce, de l’énergie, l’éducation, la libre circulation des personnes et des biens,  la formation technique, l’employabilité des jeunes. La lutte contre la pauvreté, les grandes endémies, etc. Pour terminer il a exhorté les uns et les autres à rester vigilants, et de conjuguer leurs efforts pour surmonter les entraves.

Il n’a pas manqué de souhaiter joyeux anniversaire à la Cote D’Ivoire qui célèbre son 57 ème anniversaire de sa souveraineté à l’accession à l’indépendance.

SEM M. Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre ivoirien
SEM M. Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre ivoirien

SEM le Premier Ministre ivoirien M. Amadou Gon Coulibaly, a traduit toute sa reconnaissance pour l’accueil et l’attention soutenue du peuple burkinabé à leur endroit depuis leur arrivée, félicité les ministres pour la qualité de l’organisation. En ses termes « Cela traduit un engagement fort des liens séculaires entre les deux pays ».

Pour lui, Ce sommet vise à évaluer, à passer en revue les acquis et les difficultés qui ont émaillé la mise en œuvre de certains accords. Bref, pour mutualiser leurs efforts dans différents domaines afin de relever les défis du développement.

Il a félicité les experts qui ont abattu un excellent travail le 29 mars 2017 à Bobo Dioulasso, pour la clarté, la pertinence, la qualité des rapports, et de jeter les bases d’une coopération fructueuse. Et a remercié le comité de suivi des accords de coopération. Il appuie cela Permettra de bâtir un espace de communauté intégrée, lutter contre le terrorisme, et instaurer la paix dans la sous- région. Lutter contre l’immigration clandestine, les grandes endémies, contre la pauvreté, etc.  Il se réjouit déjà des acquis engrangés depuis lors. SEM le Premier ministre ivoirien, n’a pas manqué de renouveler leur engagement pour renforcer les acquis et les accords de coopération.

Photo de famille à la fin de la cérémonie.
Photo de famille à la fin de la cérémonie.

Une Photo de famille a mis fin à cette cérémonie d’ouverture aux environs de 11heures GMT.

Kévin Sawadogo

 

LAISSER UN COMMENTAIRE