Coopération Burkina Faso /Benin

0
77
République du Bénin et le Burkina Faso veulent renforcer leur coopération bilatérale, a indiqué, mardi, un communiqué conjoint, à l’issue de la visite de travail et d’amitié du président béninois Patrice Talon, à Ouagadougou.

Selon le communiqué conjoint lu par le ministre burkinabè en charge des Affaires étrangères, Alpha Barry, la visite d’amitié et du travail du chef d’Etat du Bénin au Burkina a pour but de renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays.
A l’occasion, les présidents béninois et burkinabè se sont planchés sur la situation socio-politique de leurs pays respectifs et sur la coopération bilatérale, sous régionale, régionale et internationale.
« Les deux chefs d’Etats se sont réjouis de la qualité des liens séculaires de fraternité, d’amitié et de coopération qui existent entre les peuples béninois et burkinabè et ont marqué leur volonté commune d’œuvrer à leur renforcement », a indiqué Alpha Barry.
Il précise que les deux chefs d’Etats se sont dits satisfaits de la parfaite symbiose dans laquelle vivent les ressortissants béninois et burkinabè dans leurs pays respectifs.
097338Le communiqué conjoint signale également que les présidents du Bénin et du Burkina se sont convenus de la nécessité de la mise en œuvre de grands projets intégrateurs routiers, ferroviaires et énergétiques dans l’espace UEMOA.
« Les présidents béninois et Burkinabè ont réaffirmé leur ferme volonté de voir se concrétiser le projet de la boucle ferroviaire Cotonou- Parakou- Dosso-Niamey-Ouagadougou-Abidjan dans l’optique de favoriser les échanges commerciaux et l’intégration régionale », renseigne le document.
Ils (les deux présidents) ont, par ailleurs, réaffirmé leur engagement à œuvrer à la levée de toutes les entraves à la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace communautaire.

Au sujet de la protection et de l’exploitation du parc W Arly, et de la Pendjari, M. Talon et M. Kaboré ont reconnu la nécessité de réduire les activités humaines préjudiciables à son intégrité et d’intensifier leurs efforts en vue de faire de ces espaces agro écologiques, un pôle d’attraction écotouristique d’envergure régionale.
Toujours selon le communiqué final, en vue de dynamiser les liens de coopération entre les deux Etats, « les deux ministères en charge des Affaires étrangères, prendront des dispositions nécessaires pour la tenue d’une quatrième session commission mixte de coopération à Cotonou entre la République du Bénin et du Burkina Faso d’ici fin 2017 ».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE