L’ANEREE dans l’opérationnalisation du PNDES dans le domaine de l’énergie renouvelable : des journalistes outillés pour l’occasion.

0
55
Le présidium de cette cérémonie composé du Directeur général de l’ANEREE à gauche portant une cravate rouge : le Dr ingénieur Jean-Marc Palm et le représentant du ministre de l’énergie au milieu en costume portant une cravate noire : Nabi Boureima
Ce vendredi 10 novembre 2017, à la salle de conférence de l’agence national des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique(ANEREE) s’est tenue l’ouverture du workshop media de l’agence ANEREE. Cette activité est une première pour cette agence qui compte par la même occasion exposer les différents concepts de l’agence à la population. C’est une activité qui se déroule sous le patronage du Ministre de l’énergie des mines et des carrières représenté par le Secretaire général dudit ministère, Nabi Boureima.
Les participants a   cette cérémonie d’ouverture du workshop media de l’agence ANEREE.
Les participants a cette cérémonie d’ouverture du workshop media de l’agence ANEREE.

Au cours de cet atelier il sera question d’après le Directeur général de l’ANEREE, le Dr ingénieur Jean-Marc Palm d’outiller les hommes de médias sur la notion d’énergie renouvelable, de bien définir les concepts clés du domaine afin qu’ils puissent dans la production de leurs œuvres être des spécialistes dans le domaine de l’énergie renouvelable. Il attend également à travers cet atelier créé un cadre de concertation avec les hommes de médias venus dans les quatre coins du Burkina Faso sur la question d’énergie renouvelable pour voir dans quelles mesures il est possible de travailler avec les journalistes pour faire la promotion de la chose.
Pour ces questions il est prévu plus de 8h de travaux qui seront marquées par des communications notamment sur la présentation de l’ANEREE, il y aura également une communication sur les énergies renouvelables et enfin une communication pour rendre plus efficace le domaine de l’énergie renouvelable. La fin de cet atelier d’après le directeur général de l’ANEREE sera marquée par la mise en place d’un réseau de journalistes pour traiter les questions d’énergie renouvelables. « En ce moment nous avons une forte demande en matière d’énergie au Burkina qui est un pays en croissance et c’est donc important que nous réfléchissons sur la transition énergétique » a indiqué le directeur de l’ANEREE.

Pour sa part, le Secrétaire général du ministère de l’énergie « les questions d’énergie sont indispensables pour le développement. Dans Le programme du chef d’état . Il est accordé une place importante à ce secteur énergétique et les questions des énergies renouvelables sont l’un des éléments fondamentaux pour notre ministère et c’est l’ANEREE qui a été choisie comme le moteur de la mise en place de ce programme, de cet engagement du Chef de l’Etat de faire de cette énergie renouvelable un pan de production de l’énergie au Burkina Faso. » Conclut-il.

Ben Issa TRAORE

LAISSER UN COMMENTAIRE