Télévision : le lancement de la TNT

0
207
La cérémonie de lancement officiel de la Télévision numérique de terre (TNT), a eu lieu le jeudi 28 décembre 2017, dans la salle de conférence de Ouaga 2000, à Ouagadougou.
Les personnalités présente au lancement de la TNT
Les personnalités présente au lancement de la TNT

Le Ministre de la Communication, et des Relations avec le Parlement, Remy Fulgence Dandjinou
Le Ministre de la Communication, et des Relations avec le Parlement, Remy Fulgence Dandjinou

 La soirée du jeudi 28 décembre 2017, le Burkina-Faso, a changé de son et d’image sur son territoire. Avec zéro franc cfa, on peut désormais suivre plus de 14 chaines nationales partout au Burkina. Oui, c’est une réalité maintenant. Il suffit d’avoir, un adaptateur ou un  décodeur TNT plus une antenne UHF. Le lancement officiel de la Télévision numérique de terre(TNT), a eu lieu ce jeudi, dans la salle de conférence de Ouaga 2000, à Ouagadougou. Ledit lancement a été fait par le Ministre en charge de la communication et des Relations avec le parlement, Remis Fulgance DANDJINOU. Pour le monde de l’audiovisuel, ce passage est une révolution et  concerne tous les niveaux de la radiodiffusion tel que la production des contenus, l’émission et la réception des programmes télévisuels. Le Ministre DANDJINOU, a rappelé les efforts consentis par le gouvernement dans la loi de finance 2016 pour achever le processus de la TNT nationale, qui s’élève à 600 millions. « Cette transition, c’est un enrichissement inédit, qualitatif et quantitatif de l’offre

Issoufou Saré DG de la télé BF1
Issoufou Saré DG de la télé BF1

audiovisuelle », a-t-il relevé. Il a ajouté que la TNT est  pour tous les Burkinabè. « C’est la télévision gratuite, accessible à tous, c’est aussi la télévision de la diversité, de l’accès à la culture, à la découverte et à l’émerveillement offert à tous », a renchérit, le Ministre en charge de la communication et des Relations avec le parlement, Remis Fulgance DANDJINOU.

Pour le Directeur général de la télévision BF1, par ailleurs le président de l’union burkinabè des éditeurs de service de télévision, Issouf SARE, la couverture de tout le territoire national  est un challenge et aussi, l’appropriation de la TNT par la population est un vrai motif de satisfaction. «  Une chose est de lancer la TNT, mais une autre  est que dans les différents salons et ménages, la population burkinabè puisse s’approprier véritablement cette TNT », a déclaré M. SARE.  Par ailleurs, la Directrice générale de la

La Directrice Générale de la SBT, Kadidia SAVADOGO(bras croisé), s'est réjoui de pouvoir apporter la TNT à la population burkinabè.
La Directrice Générale de la SBT, Kadidia SAVADOGO(bras croisé), s’est réjoui de pouvoir apporter la TNT à la population burkinabè.

Société burkinabè de télédiffusion(SBT), Kadidia SAVADOGO, a rassuré que le gouvernement tiendra compte de la capacité financière des chaines avant de fixer les coûts pour les diffusions régionale ou nationale.

                                  Historique de la télévision du Burkina-Faso

 C’était le 25 octobre 1959, que les premières voix crépitent dans les radios burkinabè (Radio Haute Volta). Trois(3) ans plus tard, elle donnera naissance à la télévision, dont le démarrage  effective des travaux  interviendra, le 5 août 1963 et porte le nom de la Volta Vision, actuel TNB. Le Burkina-Faso a été le premier pays francophone à avoir la télévision. Aujourd’hui encore, après 54 ans et 5 mois 23 jours et  11heure, il est le premier pays dans l’espace UEMOA et  CEDEAO, à avoir conduire le projet de la TNT, avec le lancement officiel de ce jour.

  Mariam CONGO/ fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE