COOPÉRATION : Son Altesse le Prince héritier Albert II de Monaco dote le Burkina Faso d’un centre polyvalent de plus de 3 milliards de francs cfa

0
253
Le chantier du Centre polyvalent à Loumbila.
Dans le cadre de la Coopération Burkina Faso, MONACO , Son Altesse Srenissime(SAS), le Prince héritier Albert II de Monaco , dote le Burkina Faso d’un Centre polyvalent à Loumbila.  Dont la visite guidée des lieux, a lieu ce matin du 07 décembre 2018 par le Ministre des Affaires étrangères, de la  Coopération,  et des Burkinabé de l’ extérieur, M. Alpha Barry en compagnie de M. Claude  FABBRETTI, représentant de la délégation de la Croix Rouge.  En prélude à l’inauguration officielle prévue pour le 12 décembre 2018.

Au cour de cette visite guidée des lieux, en prélude à l’inauguration officielle de ce centre polyvalent situé a Loumbila ( encablures de Ouagadougou ) qui est prévue pour le vendredi  12 décembre 2018,  le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabé de l’Extérieur,  M. Alpha Barry,  » se réjouit  d’ores  et déjà de cette coopération entre le Burkina Faso et La Principauté de Monaco et avec la Croix Rouge en arrière plan .  » Pour lui ce centre qui est le fruit de cette  coopération est à saluer à sa juste valeur. « 

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabé de l'Extérieur, M. Alpha Barry en compagnie de M. Claude FABBRETTI, représentant de la délégation de la Croix Rouge lors de la visite du chantier du Centre polyvalent à Loumbila.
Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabé de l’Extérieur, M. Alpha Barry en compagnie de M. Claude FABBRETTI, représentant de la délégation de la Croix Rouge lors de la visite du chantier du Centre polyvalent à Loumbila.

Pour le Ministre Barry, ce centre était au niveau d’une exposition universelle et  a été démonté et installé au Burkina Faso.   C’est un centre multidimensionnel de formation dans les métiers de  l’hôtellerie  et également de formation en terme de  démonstration de secourisme. Ce centre  sera bien intégré en terme d’énergie(électricité, plomberie), en terme de production agricole(maraîchage), pour son approvisionnement au niveau de la restauration,  » puisqu’il y aura de la production de légumes sur place ». Pour lui  tout cela participe à l’appui de la principauté de Monaco au Burkina Faso, dans plusieurs secteurs, dont l’éducation, la réinsertion socio-professionnelle, dans le domaine du  secourisme avec les sapeurs pompiers, de la santé en générale. Et tout en restant confiant que tout sera prêt pour  l’inauguration prévue pour le  12 décembre 18 en présence de Son Altesse Albert II  et de la Princesse Charlène de Monaco.

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabé de l'Extérieur, M. Alpha Barry en compagnie de M. Claude FABBRETTI
Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabé de l’Extérieur, M. Alpha Barry en compagnie de M. Claude FABBRETTI

En ce qui concerne la vivacité  de la diplomatie burkinabe, après  la venue au Burkina Faso, de SEM, Emmanuel Macron  Président de la République de la France, et de l’Emir du Quatar,  c’est au  tour de la Principauté de Monaco.  Pour le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabé de l’Extérieur, M. Barry,  » c’est la preuve du travail que fait le Président  du Faso,  Roch Marc Christian Kaboré, qui voyage un peu partout a travers le monde et qui noue des partenariats fructueux pour le Burkina Faso ». « D’ores et déjà nous nous réjouissons de ce ballet diplomatique, qui est a salué, et est  prometteur pour le développement du pays. C’est la preuve de la confiance que nos amis ont vis à vis du Burkina Faso. » renchérit -il.

Le Directeur du Département International au siège de la Croix Rouge de Monaco,  M. Claude FABBRETTI, superviseur de l’ensemble des  projets de la Croix Rouge,  pour lui, ce centre polyvalent d’un coût total de 3,2 milliards de francs cfa, compte 65.000 mètres carré, dont 5000 mètres carré déjà construits, et dont 1500 mètres carré en partie de conteneurs,, 48 chambres de matériaux conventionnels, 2 dortoirs locaux, des jardins potagers, un complexe hôtelier, une fondation, une piscine, etc. Pour lui ce genre de centre existe déjà au Ghana et un peu partout dans le monde. Pour terminer M. FABBRETTI donne rendez- vous en juin 2018, pour le démarrage, et le fonctionnement effectif de ce centre.

Karen Ouédraogo 

LAISSER UN COMMENTAIRE