AUDIENCES CHEZ LE PREMIER MINISTRE « : nous n’avons de richesse que les hommes  » dixit le Chef de la délégation Suisse

0
97
Le directeur de la maitrise d'ouvrage de l'aéroport de Donsin M. Hadama Ybia
Ce jour 9 février 2018 le premier ministre recevait tour à tour des visites d’entretiens et de travail.
Le ministre des transports à sa sortie d'audience
Le ministre des transports à sa sortie d’audience

Le ministre Vincent Dabilgou lui est venu parler de la construction de l’aéroport de Donsin. Il s’agissait pour lui et son équipe de faire le point à l’heure actuelle de l’étape des travaux. Pour le ministre Dabilgou cela à pour objectif de voir dans quelle mesure son département avec les partenaires techniques adéquats pourront donner un boum à l’avancement des travaux qui rappelons suite à l’insurrection avait connus un coup d’arrêt. Le directeur de la maîtrise d’ouvrage de l’aéroport de Donsin M. Hadama Ybia affirme même après l’entrevue que les violons se sont accordés pour que, 2021 soit un horizon réaliste pour un premier vol.

À la suite du ministre du transport, la délégation Suisse. Ils ressortent satisfaits d’un entrevue avec le premier ministre, ils disent avoir eu une échange très riche avec le premier ministre:<< Nous avons parler d’une des plus grandes richesses de votre pays qui est la jeunesse, des questions de formations
professionnelles, un domaine où la Suisse est également très forte et riche. Comme vous, nous n’avons de richesse que les hommes>>.

La délégation Suisse
La délégation Suisse

Le chef de la délégation est venue avec des parlementaires Suisses mais aussi des hommes d’affaires à cet entretien qu’il juge fructueux.
Aussi à sa suite,le ministre Niouga Ouedraogo de l’eau est venu discuter des défis liés à la desserte d’eau. Plus précisément, sa rencontre avec le premier ministre s’est portée sur la question d’approvisionnement en eau potable des populations vivants dans les quartiers périphériques mais aussi urbains de la ville de Ouagadougou. Le ministre en charge de l’eau, à sa sortie d’audience, promet une réponse à travers la mise en place d’infrastructures qui sont entre autres l’exécution de quarante trois forages et la mise en place de réseau de canalisation d’environ cinq milles deux cents kilomètres qui devrait selon lui contribuer à fournir l’eau potable aux différentes zones dans le besoin.

Hamadou Ouedraogo/fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE