Issoufou Dayo : j’ai eu déjà des contacts en Europe

0
461
Le   défenseur   central   Burkinabè,   Issoufou   Dayo,   qui évolue   en   ce   moment   au   RS   Berkane,   une   équipe. Marocaine   de   première   division,   s’est   confié   aux confrères   journalistes   sportifs   à   propos   de. l’ambiance au sein de son actuel club,. de la sélection du Burkina Faso et de sa carrière.

La première a concerné son club RS  Berkane  qui a  joué   ce dimanche 11 février contre les Sénégalais de Mbour Petite Côte dans le cadre de la manche aller des tours préliminaires de la Coupe CAF.« On la prépare très bien. On est conscients de ce qui nous   attend   dimanche.   Ce   sera   en   même   temps l’inauguration   du   stade   rénové   de   Berkane   […].   On ressent beaucoup de pression. Mais comme chacun est professionnel de son côté, on en fait abstraction », laisse-t-il entendre.

Concernant   la  participation  des   Étalons   locaux  du   Burkina Faso qui ont été éliminés au premier tour du CHAN 2018,Issoufou Dayo pense qu’il y avait manqué de fond de jeu.« J’ai regardé tous les matchs, cela manquait de fond de jeu.   Les   joueurs   ont   manqué   d’expérience.   Ils   étaient. crispés,   car   pour  beaucoup   c’était   leur   première   sortie hors   du   Burkina   Faso.   Les   clubs   doivent   encore. travailler », se desole-t-il.

.L’autre interrogation a tourné autour de la sélection nationale du Burkina Faso avec la 2eme journée des éliminatoires de la CAN 2019, qui verra les Étalons déplacer en Mauritanie dans le mois de septembre prochain.
« Ce match aura lieu juste au retour des vacances. Nous n’aurons  qu’un   petit   mois   d’entraînement   dans   les jambes. Il sera donc important de bien nous préparer », indique-t-il. Sur la suite de sa carrière, Issoufou Dayo tient à montrer ses. qualités en Europe et a souligné qu’il a déjà eu des contacts en France.« J’ai l’ambition de montrer mes qualités en Europe. Si la porte s’ouvre à moi, je serais prêt à montrer mes talents[…].   J’en   ai   déjà   eu   en   France   (Angers   et   Bordeaux. notamment   l’avaient   remarqué,   ndlr).   Pour   réussir   à attirer un club  européen,  je ne relâche   pas   l’effort.   Je sais   qu’il   me   faudra  donner   le   meilleur   de   moi-même. pour y arriver », termine-t-il.

Justino
www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE