Rénumeration des agents de la fonction publique: le Premier ministre rencontre les structures syndicales

0
167
La rencontre avec les structures syndicales
Ce matin du  23 février 2018,  au sein du premier ministère,  le gouvernement  a rencontré les structures syndicales.

Selon le ministre de la fonction publique Mr Seni Ouedraogo cette rencontre se tient dans le cadre de l’annonce de la tenue d’une rencontre avec les acteurs nationaux autour d’un système de rémunération juste équitable et cohérent par le Chef de l’Etat lors de sont discours de fin d’année. Initier un dialogue sur le système de rémunération des agents de la Fonction publique telle était la perspective. C’est dans cet élan que le Premier ministre a reçu ces structures.

Ainsi le Premier ministre a dévoilé l’agenda du gouvernement à l’Unité d’Action Syndicale (UAS). Le ministre de la Fonction publique Pr Séni OUEDRAOGO affirme d’ailleurs que par expérience, Le gouvernement n’a pas la volonté d’imposer une décision aux travailleurs mais suggère ce pendant, une conférence Nationale avec toutes les forces vives de la Nation ce 28 février 2018 afin que tous ensemble un dialogue concerté puisse se mener.

Le Pr Déni Ouédraogo ministre de la fonction publique
Le Pr Déni Ouédraogo ministre de la fonction publique

Selon les dires du ministre, il sera accordé par la suite à chaque couche trois semaines pour mener des discussions à l’interne pour faire des propositions. Et après tout cela alors, une conférence générale sera organisée avant la fin du mois de mars pour statuer sur les différentes propositions. C’est là la démarche. Ces travaux devront aboutir à une décision à mettre en œuvre.
Foi du ministre. En substance, c’est donc ce qui ressort de l’adresse du Chef du gouvernement à la délégation de l’UAS ce matin,
Selon Pr Séni OUEDRAOGO.

Le premier ministre avec les structures syndicales
Le premier ministre avec les structures syndicales

Le président du mois de l’UAS Mr Blaise Augustin Hien parlant au nom des structures syndicales affirme être écouté et prendre acte des dires du premier ministre. À la question de savoir la réaction des structures syndicales par-rapport à cette annonce du premier ministre, celui-ci affirme qu’après concertation à l’interne, il pourrait par la suite donner un point de vu d’ensemble. Doit-on alors s’attendre à une perspective d’apaisement du climat social ? En tous cas c’est le souhait de plus d’un

Hamadou Ouedraogo/fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE