Décès de l’artiste musicien burkinabè Salambo

0
380
Moussa Joseph Salembéré artiste chanteur burkinabè
L’artiste musicien burkinabè Joseph Salambéré alias Salambo est décédé mardi soir à l’hôpital Yalgado Ouédraogo des suites de maladie, a-t-on appris de sources proches de sa famille.

Salambo  compte à son actif plusieurs œuvres : un 33 tours, deux 45 tours et trois casettes audios.

Sa dernière œuvre comporte 6 titres dont un en « mooré » (langue majoritaire au Burkina) intitulé « Wend-la-manegri-tinga » (un hommage aux ancêtres), un autre en fulfuldé, « A weli kamsalé ».

L’opus compte aussi un titre qui parle du tourisme, « je reviendrai » dans lequel il parle de Banfora, cette ville touristique du Burkina.

Le 5e titre est un refrain de la chanson « Pougsada » qui a réellement lancé sa carrière musicale en 1972.

Ses œuvres les plus connues sont « Pougsada » (hommage à la femme en 1972), « Malabungou » en 1974, « Moyen-Orient » en 1977, « Pendo-Olo » en 1989. En 2002 il a sorti un album intitulé « Wenna Mag Tenga » pour rendre hommage aux ancêtres.

« L’homme du peuple » comme on l’appelait a eu un kundé d’honneur en 2006 et a été décoré à deux reprises respectivement « chevalier de l’ordre du développement rural avec agrafe agriculture » et « chevalier de l’ordre du mérite des arts des lettres et de la communication ».

Salambo qui avait 74 ans, était technicien supérieur de l’agriculture à la retraite. Il a été préfet pendant trois ans, membre du conseil économique et social pendant trois ans également.

Source: APA-Ouagadougou (Burkina Faso)

LAISSER UN COMMENTAIRE