BURKINA FASO: Visites des sites et compassion du gouvernement aux blessés des attaques terroristes.

0
247
Le premier ministre Paul Kaba Thiéba à l'Etat major général des armées
« Rien n’ébranlera la détermination du peuple burkinabè à surmonter l’adversité  » Paul Kaba Thiéba Premier ministre.
Le Premier ministre Paul Kaba Tieba à procédé ce matin 3 mars 2018, d’une part à la visite des sites touchés par le double attentat terroriste visant l’État major général des armeés Burkinabè et l’Ambassade de France au Burkina et d’autre part aux blessés admis aux différents centres de soins que sont l’hôpital Yalgado Ouedraogo, l’infirmerie du camp. Sangoulé Lamizana et l’hôpital de Tngandogo.
Les impacts de balles sur le mur de l'Ambassade de France du Burkina Faso
Les impacts de balles sur le mur de l’Ambassade de France du Burkina Faso

Au sortir de sa visite à l’Etat major général des armées, le Premier ministre dit avoir des sentiments de révolte au regard de ce qui s’est passé : « ce que j’ai vu ici c’était vraiment des scènes apocalyptiques, et je voudrais m’incliner devant la mémoire de nos braves soldats qui sont tombés au combat pour la défense de la patrie, pour la défense de la liberté , pour la démocratie.
Ils sont tombés armes à la main et je voudrais présenter mes condoléances et ma compassion à toute la nation, à leurs familles. Leur sacrifice ne sera jamais oublier par les Burkinabè ». Le Premier ministre à par ailleurs condamné avec la dernière fermeté cet attentat terroriste avant de faire comprendre aux terroristes que rien n’ébranlera la détermination du gouvernement et la détermination du peuple à surmonter l’adversité, à lutter contre les forces du mal et à rétablir la sécurité. Il ajoute: « C’est pas ces attaques terroriste qui vont nous intimider »

Le premier ministre a l’hôpital de Tingandogo, accompagné de la ministre en charge de la femme de la famille et de la solidarité nationale, Marie Hélène Laurence Ilboudo/ Marchall
Le premier ministre a l’hôpital de Tingandogo, accompagné de la ministre en charge de la femme de la famille et de la solidarité nationale, Marie Hélène Laurence Ilboudo/ Marchall

À la suite de l’État major, général des armées, le Premier ministre et sa délégation composée du ministre de la sécurité et du ministre de la défense, de la santé , etc, se sont rendus au chevet des malades à l’hôpital Yalgado Ouédraogo avant de faire escale à l’Ambassade de France. Là l’Ambassadeur Xavier Lapeyre de Cabane à expliqué les tentatives vaines des terroristes de prendre le contrôle de L’Ambassade . il lui a été permis de faire le tour de l’institution avec le Premier ministre montrant ça et là les impacts de balles sur une enceinte (portes et fenêtres )complètement blindée de l’extérieur.

L'ambassadeur de France au Burkina Faso "la France reste solidaire aux cotés du Burkina Faso dans cette lutte"
L’ambassadeur de France au Burkina Faso « la France reste solidaire aux cotés du Burkina Faso dans cette lutte »

Avant de rappeler que « l’objectif de la France d’accompagner le Burkina dans cette guerre ne change pas »., Il a par ailleurs ajouté que le Président Français a appelé sont homologue Burkinabé au cours de la nuit du drame pour lui exprimer ses condoléances et partant à tout le peuple Burkinabé.

Hôpital Yalgado Ouédraogo
Hôpital Yalgado Ouédraogo

Le tour de visite du Premier ministre s’est achevé à l’hôpital de Tingandogo où il s’est rendu aux côtés des malades pour s’enquérir de leur état de santé.
Au sortir de cette visite le bilan fait état de civils et militaires blessés environs 80 dont 12 gravement. Ces blessés ont été pris en charge dans les différents centres de soins aménagés à cet effet. Le Premier ministre a rappelé qu’à travers l’Action sociale leur prise en charge sera totale et pour les cas qui nécessitent des soins poussés tout sera mis en œuvre pour que cela se passe bien .

Hamadou Ouedraogo/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.