Millénium Challenge Account(MCC): Le compact acte 2 se dessine à l’horizon.

0
146
Le présidium du compact acte 2
L’occasion fut belle pour les responsables de la mise en œuvre du deuxième compact de se réunir au cours d’un atelier ce 12 Mars 2018 à Ouagadougou. l’Objectif est d’élaboré les documents préliminaires des projets qui vont rentrer dans ce deuxième compact qui fait un focus sur le domaine de l’électricité et ses problèmes connexes de qualification de la main-d’œuvre. A cet effet, la presse a été convié afin de toucher du doigt l’état d’évolution de l’élaboration du deuxième compact, mais aussi de comprendre les mécanismes de l’élaboration du compact 2.
Les participants aux travaux de ce 2ème Compact
Les participants aux travaux de ce 2ème Compact

Ce atelier ouvert le 12 Mars 2018 réunissant les responsables de la mise en œuvre du deuxième compact, est prévu pour durer cinq jour. Selon le coordinateur M Samuel Tambi Kaboré, il a pour objectif d’arriver à élaboré les documents préliminaires des projets qui vont rentrer dans le compact.

Samuel Tambi Kaboré coordonnateur du deuxième compact.
Samuel Tambi Kaboré coordonnateur du deuxième compact.

Aussi ces résultats seront des résultats préliminaires. Ainsi les acteurs clés dans le domaine de l’électricité ont été rassemblés pour qu’ensemble des réflexions soient menées sur les projets qui vont composer le compact. Ces projets qui vont alors composer le compact seront définis dans quatre domaines : En amont le développement des capacités institutionnelles, deuxièmement accroître l’offre d’électricité, le troisième va concerner le transport et la distribution, le quatrième volet c’est comment faciliter l’accès, la connexion des ménages et des entreprises à cet électricité et comment valoriser au mieux l’offre.

Les projets qui vont être défini seront dans ces quatre domaines. Par la suite ces documents préliminaires seront soumis à discussion avec le MCC, s’en suivront des échanges de plusieurs ordres avec la partie américaine sur les premières propositions qui auront été faites.
Ceux-ci feront également leurs commentaires et sur la base de ces commentaires il y’aura des ajustements dépendant de la nature des commentaires qui sont fait. Il s’agira enfin d’élargir ces documents au public c’est-à-dire qu’aujourd’hui c’est, dans un noyau de techniciens que l’élaboration a été fait mais après il sera élargi au plus grand public pour échanger sur le contenu de ces projets, et voir dans quelle mesure ça répond oui ou non aux attentes des uns et des autres.

A l’issue de tout cela, il y’aura un atelier national qui va se pencher sur tout cela après quoi le document sera soumis à l’adoption par le gouvernement. Et c’est suite à cela que le document sera présenté. C’est en cela que M Tambi Kaboré expliquait le challenge qu’il se doit d’assumer en tant que coordinateur de ce deuxième compact. A noter qu’après financement le délai d’exécution des projets est de cinq ans comme quoi à l’issue de ces cinq ans toute somme n’ayant pas été dépensée sera restituée .

Hamadou Ouedraogo /www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.