État de santé du général Gilbert Diendéré : plus de peur que de mal

0
400
Admis à la Polyclinique internationale de Ouagadougou le dimanche 3 juin 2018, suite à des malaises respiratoires, le général Gibert Diendéré se remet tout doucement de son mal, après un traitement de choc a-t-on appris d’une source proche de l’affaire.

Et même si une toux persistante, selon nos informations, l’oblige encore à observer beaucoup de prudence, de son lit d’hôpital, celui qui est actuellement au centre du procès du putsch manqué de septembre 2015, a tout fait pour rassurer ceux qui s’inquiétaient pour son état de santé. Il a fait passer le message par le biais du cercle réduit de proches qui ont pu lui rendre visite à la clinique située dans le quartier huppé de Ouaga 2000.

Du reste, jusqu’à ce jeudi 7 juin, dans la matinée, le Général Diendéré était toujours hospitalisé, contrairement à une information qui circulait depuis le lundi qui annonçant son retour à la Maison d’arrêt et de correction des armées où il est détenu depuis septembre 2015. En effet, c’est probablement sa sortie de la Polyclinique pour aller passer un scanner dans une autre clinique de la place qui avait fait penser à sa libération par le toubib soignant.

En rappel, Gilbert Diendéré qui se retrouvait sans avocat dans le procès à rebondissement qui focalise toutes les attentions, s’est vu commettre d’office un avocat qu’il a d’ailleurs récusé, souhaitant être défendu par ses propres conseils qui s’étaient déporté du dossier. Le procès du putsch manqué, débuté le 27 février 2018 a connu plusieurs reports et devrait redémarrer le mardi 12 juin prochain.

Justin Ouattara/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.