Burkina Faso : un séminaire national bientôt pour le développement du sport et des loisirs.

0
154
Le présidium de la conférence de presse
En prélude au séminaire national. sur le développement du sport et des loisirs qui se tiendra les 18 au 20 juin 2018 a Palace hôtel Ouaga 2000, sous le haut patronage de SEM Roch Marc Christian Kaboré, sous le thème << l’amélioration de la contribution du sport et des loisirs à la croissance de l’ économie nationale. Le ministre des sports et des loisirs Daouda Azoupiou à animé un point de presse autour de l’événement . C’était le 11/6/2018 à Ouagadougou.
Les journalistes a cette conférence de presse
Les journalistes a cette conférence de presse

<<l’amélioration de la contribution du sport et des loisirs à la croissance de l’ économie nationale >>, c’est autour de ce thème que se tiendra du 18 au 20 juin 2018, a Palace hôtel de Ouagadougou, le séminaire national sur le développement du sport et des loisirs au Burkina Faso.

Le Ministre des sports et loisirs , Daouda Azoupiou
Le Ministre des sports et loisirs , Daouda Azoupiou

L’organisation de ce séminaire pour M. le ministre Daouda Azoupiou , est de conjuguer les efforts, parler tous le même langage, pour un développement harmonieux de ce srcteur.
Pour luii, au sortir de ce séminaire, <<c’est aller sur de nouvelles bases, c’est d’être tous au même niveau d’informations pour l’atteinte des objectifs assignés, c’est aussi mettre en place une économie sportive. Changer de paradigme repartir sur de nouveaux pieds.>>.
En outre, ce séminaire est prévu pour rationaliser la mise en oeuvre de la politique du sport et des loisirs au Burkina Faso. Chose qui, en a pas douté, leur permettra de créer un marché du sport.
<<le sport peut contribuer à la croissance de l’économie nationale >>a rajouté M. Le ministre. Aussi pour lui, <<c’est pour donner des chances à notre sport et à notre pays>>.
Le diagnostic fait montre beaucoup d’ insuffisances. Voilà pourquoi le ministre souhaite avoir une politique cohérante de la pratique du sport.
Pour cela, Il compte créer des industries du sport. Repartir à la base. Développer L’USSU/ BF, L’ OSEP, les sports et compétitions des touts petits.
Aussi, doter toutes les régions en matériels, en infrastructures., de mêmes que les centres de formation. Ouagadougou et Bobo Dioulasso auront des supers centres de formation pour recevoir les élites. Former des encadreurs compétents. Assurer une formation adéquate pour un développement harmonieux de la pratique des sports au Burkina Faso. Etc. << Nous voulons contribuer par le sport à 10% à la croissance de notre économie å l’ horizon de 2020. A confié M. l e ministre.
Toujours dans le cadre du développeront du sport, il compte injecter de l’argent dans ce domaine.

<<Injecter l’argent dans le domaine du sport, c’est l’économie qui gagne>>, de meme créer des emplois au niveau national. Les joueurs vont sortir et avoir des placements a l’extérieur et revenir investir,. <<C’est un retour à l’investissement . Voir une croissance au niveau de l’économie>> renchérit M. Azoupiou. Pour lui, des sports et , c’est de booster l’économie, créer de nouvelles sociétés et entreprises du sport. .Avec 1000 entreprises créés , c’est 1000 entreprises qui vont payer les impôts. Les domaines du mecenat et du Sponsoring verront aussi un changement qualitatif.

Oumou Touré/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.