Coopération militaire américano-burkinabè : une mise au point en vue pour mieux orienter la coopération

0
156

Le ministère de la Défense et des Anciens combattants a initié une rencontre annuelle de coordination de la coopération militaire entre le Burkina Faso et les Etats Unis d’Amérique. Cette rencontre qui se tiendra du 20 au 22 juin 2018 vise deux objectifs. Il s’agit de faire le point de la situation sécuritaire au pays des Hommes intègres d’une part et d’autre part, recenser les besoins pour mieux orienter l’aide que le pays de l’oncle Sam nous octroie.

Les participants a cette  rencontre annuelle de coordination de la coopération militaire entre le Burkina Faso et les Etats Unis d’Amérique
Les participants a cette rencontre annuelle de coordination de la coopération militaire entre le Burkina Faso et les Etats Unis d’Amérique

Le Burkina Faso et les Etats Unis d’Amérique veulent renforcer leur collaboration militaire. C’est dans ce sens que le ministère de la Défense et des Anciens combattants a initié ce 20 juin 2018 à Ouagadougou, la première rencontre qui se veut annuelle dans le but de mieux coordonner la coopération militaire entre le Burkina Faso et les Etats Unis d’Amérique.

Selon Oumarou Sadou, Chef d’Etat-major général des Armées du Burkina, la coopération américano burkinabè a connu une très grande évolution. Cette coopération est multiforme et couvre plusieurs domaines poursuit-il. « Il y a l’appui à la formation, à l’entrainement en passant par l’appui opérationnel »,mentionne le CEMGA. 

IMG_20180620_091859[1]A cet titre donc, au cours de l’année 2018, que les unités de l’armée burkinabè ont participé à l’exercice Fintlock 2018 et a bénéficié du soutien des américains pour la création d’une 2e unité antiterroriste au profit de la 2e Région militaire. En sus, l’armée burkinabè a bénéficié de l’accompagnement une fois de plus, du gouvernement américain en moyen logistique et en équipement divers dans le cadre de la montée en puissance du bataillon du G5 Sahel. Pour terminer, le soutien des USA est indéniable dans la mise en place conjointe du G5 Sahel qui est un dispositif transfrontalier de lutte contre le terrorisme. A ce niveau, les USA équipent le Bataillon Liptako du Burkina.

Photo de famille
Photo de famille

A en croire le CEMGA, cette rencontre sera l’occasion pour le Burkina, de faire le point sur la coopération entre les forces nationales burkinabè et celles des Etats Unis dans le but d’accroitre les possibilités et de les renforcer. Andrew K. Visser, Attaché de Défense des USA,  déclare qu’au cours de cette semaine, ils s’efforceront à appréhender la situation sécuritaire du pays en vue de mieux aider le pays des Hommes intègres dans la lutte contre l’insécurité et le terrorisme. M. Visser a terminé ses propos en rassurant que le pays de l’oncle Sam fera tout pour mériter la confiance du Burkina.

Justin Ouattara/www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.