Sport national : un séminaire pour améliorer la contribution du sport à la croissance économique

0
75
Séminaire national sur le développement du sport
Un séminaire national sur le développement du Sport et des Loisirs au Burkina Faso se tient du 18 au 20 juin 2018 à Ouagadougou. Il s’agit pour le ministère de trouver des alternatives en vue d’améliorer la contribution du sport et des loisirs à la croissance de l’économie nationale. Ce séminaire réunis tous les acteurs du sport national, des anciens ministres des Sports et des Loisirs ainsi que les fédérations.

Les invités au séminaire national sur le développement du sport
Les invités au séminaire national sur le développement du sport

Générer des industries de services créatrices de richesse et d’emploi pour la jeunesse d’une part et des industries qui participent à élever le niveau de conscience du peuple tout en assurant son rayonnement international, d’autre part. C’est ceux a quoi ce séminaire national sur le développement du sport et des loisirs au Burkina, commencé le lundi 18 juin, entend répondre à travers le thème : « Améliorer le contribution du sport et des loisirs a la croissance de l’économie nationale »

Le Ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou
Le Ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou

Le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou, dans son discours d’ouverture, a laissé entendre que le développement des sports et des loisirs et particulièrement le développement d’une économie du sport et des loisirs, constitue une composante essentielle du programme politique de SEM Roch Marc Christian Kaboré.

Cette initiative qui réunie les principaux acteurs du domaine, est à mettre à l’actif du ministère en charge des Sports. Elle vise à trouver des solutions idoines sur le modus operandi pour bâtir un sport compétitif et capable d’être performant dans la durée selon les initiateurs. A ce titre, le premier responsable des Sports et des Loisirs, indique que l’impact voulu à travers ce séminaire, est d’améliorer les conditions d’évolution générale des acteurs pratiquants. Comment y parvenir ? A en croire M. Azoupiou, à travers les recommandations pertinentes et des propositions audacieuses qui sortiront des échanges.

Le ministre a clos ses propos en mentionnant que ce séminaire intervient à la fin d’un processus qui est l’élaboration et l’adoption de la Politique nationale des Sports et des Loisirs après avoir bien sûr souhaité plein succès aux échanges. Trois comités ont été installés pour discuter des sous thèmes suivants : La professionnalisation de la gestion et de l’administration du sport ; les enjeux de la formation dans le domaine des sports et des loisirs ; la contribution du sport a la croissance de l’économie nationale.

Le résultat des travaux doit proposer des sources pérennes de financement du sport et des loisirs, trouver des pistes de coopérations et d’échanges avec d’autres pays. Aussi, ce séminaire dans ses recommandations, doit offrir des programmes de sport de base chez les scolaires entre autres.

Justino/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE