Russie 2018 : triste sortie des « Super Eagle » du Nigéria

0
102
Pour la cinquième fois, l’Argentine a eu raison des Super Eagles du Nigeria en Coupe du monde. Cette fois-ci la pilule semble plus amère à avaler du côté d’Abuja. Car, les supporteurs diront que c’est par la faute d’un arbitre mal inspiré.

Cuneyt Cakir l’arbitre qui a officié le match aurait été en mission pour éliminer les Super Eagles dira les nigérians ou même toute l’Afrique. Ils lui reprochent de n’avoir pas donné un penalty à la 76è minute de leur match décisif contre l’Argentine. Les regles du football sont pourtant tres claires, il aurait marqué le but et le Nigeria serai qualifié. Oui, sans verser dans un chauvinisme de mauvais aloi, il faut reconnaître que cette main du joueur argentin appelait bien une sanction appropriée, car un joueur nigérian était à l’affût pour reprendre ce centre qui a été freiné par la faute en pleine surface de réparation par le geste de Rojo.

On peut épiloguer sur le fait que la main soit involontaire ou non, mais elle est bien réelle et a empêché l’Afrique de placer, dès ce mardi 26 juin, sa première équipe en 8è de finale de cette coupe du monde. Et l’Argentine de Lionel Messi qui avait perdu le contrôle de la rencontre dont elle a dominé la première partie, de la tête et des pieds, a logiquement pris le dessus dans les dernières minutes sur un but de… Rojo qui aura été, décidément, le bourreau des poulains de Gernot Rohr. Le cauchemar des Nigérians était désormais total, eux qui n’avaient besoin que d’un petit point, pour se qualifier pour le second tour, la Croatie, patronne de ce groupe menant devant loa courageuse équipe islandaise par 1-0.

Ils ont donc éliminé l’Afrique ! Pouvait-il en être autrement pour un continent dont les joueurs croient réellement peu en leurs chances ? Souvent maîtres de matches de haut niveau, les Africains dont le péché mignon et congénital est de se déconcentrer avant le coup de sifflet final, se font toujours coiffer sur le fil.

Les Lions du Sénégal sont attendus de toute l’Afrique

Que peut faire le Sénégal le jeudi contre la Colombie ? Les Lions, seuls représentants du continent noir encore en lice, après avoir fait rêver tout un continent lors de leur entrée victorieuse contre la Pologne dans le mondial russe, doivent souquer ferme pour espérer passer le guet du premier tour pour atteindre la rive des 8è de finales, et plus si affinités. En tout cas, autant l’Afrique garde l’espoir avec le Sénégal, autant le pessimisme est grand sur le continent, habitué à pleurer l’élimination précoce de ses représentants. Il urge que les Africains comprennent que l’essentiel n’est plus de participer à la coupe du monde, mais de la remporter.

Justino/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE