Procès Naïm Touré : le Procureur requiert une peine d’emprisonnement ferme de 12 mois

0
95
Inculpé pour « appel à former un complot contre la sureté de l’Etat, participation à une entreprise de démoralisation des forces de défense et de sécurité et incitation de troubles à l’ordre public », suite à son message publié sur le réseau Facebook, Naïm
Me Batibié Bénao, avocats de Naim Touré
Me Batibié Bénao, avocats de Naim Touré
Touré a été jugé ce mercredi 27 juin 2018 au Tribunal de grande instance de Ouagadougou.
Assisté par ses avocats lors du procès, M. Touré risque une peine d’emprisonnement ferme de douze (12) mois. Une peine requise par le procureur à l’encontre de l’activiste burkinabè. Le verdict est attendu pour le 3 juillet 2018.

 

Justin Ouattara/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE