Procès du putsch manqué de 2015 : les raisons de la suspension de ce 16 juillet

0
219
Selon Alioune Zanré, Procureur du Tribunal militaire, la suspension de la séance du lundi 16 juillet est dû au décès du magistrat-capitaine Karim Traoré. Il serait décédé le 15 juillet 2018 à Ouagadougou. Cette information émane du Parquet militaire relayer par le Procureur du Tribunal militaire.

Énonçant le vœu du parquet de « participer à l’enterrement ce lundi 16 juillet 2018 à 15h », il a demandé la suspension de la séance du jour. Le président du Tribunal n’y ayant trouvé aucun inconvénient, a autorisé ladite suspension. Le procès du putsch reprendra donc le 17 juillet 2018 à 9h.

Justin Ouattara/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.