Ecole Nationale de la Magistrature : sortie de 1025 élèves prêts pour servir l’administration

0
122
1025 élevés de la promotion 2017-2018 de L’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature ont effectué la sortie ce 19 juillet 2018 à Ouagadougou. La promotion est baptisée « leadership et innovation » et se disent prêts à renforcer l’administration publique burkinabè.

Ils se disent aptes à servir avec abnégation l’administration burkinabè à l’image de ce qu’ils ont appris au cours de leur formation. Ils sont 1025 énarques des cycles A, B, et C ont reçu leur parchemin de l’Ecole nationale d’Administration et de Magistrature, ce 19 juillet 2018 au cours d’une cérémonie. D’après le délégué général des stagiaires, Sekou Cissé, c’est des soldats engagés à servir avec loyauté, dévouement le Burkina Faso.

L’Attachée de direction, Adèle Nanema, s’engage, avec ses promotionnaires. « Je vous exhorte dès à présent à mettre ces valeurs en pratique », déclare-t-elle. Elle rassure également leurs « supérieurs hiérarchiques qu’ils seront à la hauteur des taches… confiées ». Au cours de la cérémonie, le Directeur général de la prestigieuse école, Dr Awalou Ouédraogo a annoncé la restructuration de l’ENAM en vue d’atteindre ses résultats pour faire de cet Etablissement un centre d’excellence et d’innovation pour que les énarques soient bien formés.

À ce titre, Dr Ouédraogo souligne que dès l’année académique prochaine, les programmes et les filières seront mis à plats et redéfinir les curricula pour une formation expérientielle tournée vers l’acquisition de la compétence et du leadership. La cérémonie de la présente sortie de promotion, a été placée sous le thème « l’Enarque au cœur de la performance de l’administration publique : dévouement et leadership » et a été présidée par le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba. Le chef du gouvernement a félicité le travail qu’abat l’ENAM dans la formation des cadres de l’administration et des magistrats. Il a exprimé toute sa fierté à cette cuvée pour avoir fait le serment du don de soi, l’intérêt général, le sacrifice pour la patrie. Et pour lui, « on ne peut pas bâtir une grande nation sans que ces valeurs ne soient encrées en chacun de nous ». Aussi, a-t-il promis au Directeur général de lui prêter main forte dans l’accomplissement de ses missions. « Nous travaillerons l’année prochaine à renforcer les capacités de l’ENAM, mais aussi à résoudre tous ses difficultés », a soutenu le Premier Ministre Thiéba.

LAISSER UN COMMENTAIRE