Présidentielles 2018 au Mali

0
113
C’est dans le calme et la sérénité que les ressortissants Maliens résidents, au Burkina Faso, en particulier ceux de Bobo Dioulaso, se sont rendus massivement aux urnes ce dimanche 29 juillet 2018 pour élire au 1er tour leur président. A Bobo Dioulaso, c’est l’école primaire de Diarradougou, qui a été choisie par la commission autonome électorale ( CEA) pour faire voter les Maliens résidents dans cette ville. Ils sont inscrits sur la liste électorale selon le Consul Général Yattabaré Sékou 4385 et Composé de dix bureaux de votes.

L’affluence n’était pas là ce matin, mais tout était là, les urnes, les bulletins de vote, les représentants du parti de la majorité comme de l’opposition.

Une occasion pour le consul d’inviter ses compatriotes à venir voter massivement. Même chant de cloche chez les représentants de CEA, en l’occurrence M. Kanté et Siby, de décrire
l’atmosphère du début des opérations de vote de ce matin.  Pour eux tout va bien et pas d’incident signalé. Les bureaux se fermeront à 18 heures.

En effet, nous avons recueillis les sentiments de certains votants, qui nous disent que c’est une fierté pour eux en tant que Maliens d’accomplir leur devoir civique. Tout en prônant la paix et l’entente entre tous les fils et filles du mali.

En outre, il est à noter pour les présidentielles 2018 au Mali, il y a 24 candidats pour un seul fauteuil, et 8 millions inscrits sur la liste électorale pour élire un seul président.
En tout cas, nous souhaitons bon vent à la démocratie malienne et que le fair play triomphe au cours de ce 1er tour.

Amara Sylla, pour www.Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE