CASEM du ministère de la Communication : les performances et contre-performances passées en revue

0
113
Le ministère de la Communication et des relations avec le parlement tient ce vendredi 3 août 2018 à Ouagadougou, sa première session de 2018, du Conseil d’Administration du secteur ministériel de l’année. Le thème : « Évaluation de la mise en œuvre des actions du ministère de la Communication et des Relations avec le parlement : défis et perspectives », en dit long sur l’importance de la rencontre.
Les participants a cette session 2018, CASEM du ministère de la Communication
Les participants a cette session 2018, CASEM du ministère de la Communication

La première session de 2018, du conseil d’administration du secteur ministériel du ministère en charge de la communication, qui se tient ce vendredi 3 août 2018 à Ouagadougou, entend échanger afin de résorber les difficultés qui émanent la mise en œuvre des missions de ce département d’où le thème : « Évaluation de la mise en œuvre des actions du ministère de la Communication et des Relations avec le parlement : défis et perspectives ».

Remis Fulgance Dandjinou, Ministre de la Communication et des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement
Remis Fulgance Dandjinou, Ministre de la Communication et des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement

Pour le ministre de la Communication et des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou, en choisissant de réfléchir sur ce thème, le ministère souhaite faire le point à mi-parcours de l’exécution de sa mission. Au-delà de cela, M. Dandjinou veut discuter avec ses collaborateurs, des méthodes et approches afin d’adopter de meilleures stratégies pour améliorer les performances de son département.
« C’est donc l’opportunité de passer en revue le rapport de performance et de gestion, des difficultés rencontrées par les structures centrales et déconcentrées », laisse entendre le ministre en charge de la Communication. Selon lui, c’est la voie royale son ministère veut trouver les forces et les faiblesses et les mesures correctives à même d’améliorer les performances du cabinet.
L’analyse de bilan, à en croire Remis Fulgance Dandjinou, s’articulera autour de deux principaux bilans. Primo, il s’agit de l’étape de l’exécution du programme d’activité ces six derniers mois. Secundo, de l’examen du rapport d’exécution du budget et des communications sur le thème du CASEM.

Avant d’inviter ces collaborateurs à une bonne réflexion sur le thème, M. Dandjinou a résumé le contenu de ce conseil d’administration de son département en ces termes : « En somme, ce conseil nous permet de faire une évaluation exhaustive de nos performances et de nos contre-performances en vue de mieux organiser nos opportunités ».

Justin Ouattara/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.