Déclaration de l’Opposition politique: « il est de notre devoir d’adopter une nouvelle démarche adaptée aux exigences du peuple », dixit Zephirin Diabré

0
198
Le Chef de File de l’Opposition Politique du Burkina Faso (CFOP/BF), appel à une marche-meeting le samedi 29 septembre 2018 à Ouagadougou. Cette marche meeting sera selon l’opposition, une journée nationale de protestation contre la gouvernance du MPP et de ses alliés. L’information a été donnée ce mardi 4 septembre 2018 au siège du CFOP/BF par Zephirin Diabré himself dans une déclaration solennelle.
Les journalistes a cette conférence de CFOP

L’opposition tiendra une marche-meeting le samedi 29 septembre 2018 à Ouagadougou. Cette journée de contestation vise à décrier vertement la gouvernance du parti au pouvoir et de ses alliés. C’est la quintessence des informations sorties de la déclaration du Chef de File de l’Opposition Politique du Burkina Faso (CFOP/BF), ce mardi 4 septembre 2018.

« Le MPP et ses alliés viennent de terminer la moitié de leur mandat sans résultat. Il est donc du devoir de l’opposition politique, d’adopter une démarche nouvelle adaptée aux exigences de notre peuple », voici le ton donné par Zephirin Diabré dans sa déclaration. D’après le CFOP/BF, il est clair que lorsqu’on jette un regard rétrospectif sur le mi-mandat qui vient de s’épuiser, les burkinabè voient une occasion ratée et un immense gâchis, tellement les fronts de déception sont nombreux et persistants.

« Avec le régime MPP, de nouveaux problèmes apparaissent et révèlent l’incompétence de nos dirigeants qui montent plus d’appétit pour le Burkina des affaires que plutôt pour les affaires du Burkina », s’indigne M. Diabré. Ces nouveaux problèmes ont été d’ailleurs énumérés par le Chef de File de l’Opposition burkinabè. « Les terroristes continuent de nous terroriser, ce, depuis le 16 janvier 2016. La misère et la précarité des burkinabè ne font que s’aggraver sans compter la crise du logement et les non lotis complètement oubliés », indique Zephirin Diabré.

Cette liste est loin d’être exhaustive. En effet, à ceux-ci, il ajoute le triste sort des jeunes et femmes abandonnés, la corruption et le népotisme continuent à croitre à un rythme infernal. En sus, il y a que la justice est dans l’impasse car fortement instrumentalisée mettant en danger nos libertés fondamentales et pervertissant du même coup notre démocratie. Aussi, il laisse entendre que l’administration a été politisée, l’autorité de l’Etat bafouée et la réconciliation nationale en panne. Les chantiers de développement sont caractérisés par beaucoup d’annonces tonitruantes mais peu d’actions concrètes. Voilà entre autres les maux du « pays des Hommes intègres », énumérés par le Chef de File de l’Opposition du Burkina Faso depuis l’avènement du MPP, d’où cette journée de protestation.

La marche-meeting partira de la Place de la Révolution sous le coup de 8 h et sera suivi d’un meeting en ces lieux. Cette journée, à en croire les organisateurs, n’est pas propre à l’opposition. C’est pourquoi elle convie l’ensemble des burkinabè à cette journée pour marquer leur désaveu vis-à-vis de la gouvernance du MPP et de ses allies.

Justin Ouattara/www.fasoamazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.