www.femme-entrepreneur.bf: le site des femmes entrepreneurs du Burkina

0
515
La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a organisé, le vendredi 14 septembre 2018 à Ouagadougou, un forum pour présenter les innovations créées pour accompagner les femmes chefs d’entreprises. Ce forum est l’une des activités de la commémoration du 70ème anniversaire de la CCI-BF. Par ce biais elle a lancé  le site www.femme- entrepreneur.bf 
La chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) innove avec l’entreprenariat féminin. Elle a organisé, le vendredi 14 septembre 2018 à Ouagadougou, un forum en faveur des femmes chefs d’entreprises.
A l’occasion, le ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille(MFSNF), Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal, a lancé officiellement un site web, l’une des innovations sur l’entreprenariat féminin, présenté au forum. L’adresse du site est www.femme-entrepreneur.bf.
Pour le directeur de l’informatique et d’économie numérique, Eddie sawadogo, le site a pour vocation de créer un guichet virtuel d’information pour permettre à toutes les femmes qui désirent  entreprendre ou consolider leur entreprise, d’avoir des informations sur les services offerts et les initiatives en matière d’entreprenariat féminin.
Valérie Kaboré, Président de la CCI-BF

Valérie Kaboré, a au nom du président de la CCI-BF, noté que la tenue du forum a pour objet de magnifier le talent des femmes qui ont réussi dans les affaires et par la même occasion susciter la concurrence auprès de leurs sœurs dans la création et le développement d’entreprises.

Ce forum a-t-elle poursuivi, est une opportunité pour les opérateurs économiques du Burkina Faso, de marquer un temps d’arrêt pour mieux s’informer sur les efforts, les activités, la place et le rôle que jouent les femmes chefs d’entreprises dans l’environnement économique.
De son avis, les femmes sont confrontées aux problèmes d’accès au financement, le manque d’expérience en gestion, les contraintes familiales. « Pour cela il faut accroitre l’entrepreneurship des femmes en créant un climat d’affaires propices et en dotant les femmes de capacité de gestion et de management, et les accorder des crédits adaptés  à leurs besoins » a plaide  Valérie Kaboré.
 Elle a invité les opérateurs économiques, les structures d’appui au secteur privé, les banques, les établissements financiers et les acteurs de la micro finance à apporter leurs appuis pour la mise en œuvre des conclusions et recommandations du forum.
Pour la marraine du forum, Sika Kaboré, Il est impossible de réaliser des progrès significatifs en laissant de côté plus de la moitié de la population. « Les femmes représentent plus de 50% de la population Burkinabè » a-t-elle rappelé. La première dame du Faso a aussi rappelé que le sous-emploi au pays des hommes intègres reste massif chez les femmes.
Dans ce contexte a-t-elle ajouté, la CCI-BF a su donner le ton juste en leur donnant la parole aux chapitres des débats économiques. Mme Kaboré a par ailleurs félicité le président de la CCI-BF, d’avoir mis les femmes au cœur de son action visant à impulser un dynamisme nouveau à l’économie du Burkina et au métier d’entreprendre.
Elle a ainsi appelé les femmes à se débarrasser de la peur d’échouer et de ne laissez personne ébranler leur enthousiasme. « Votre motivation est le ciment de votre succès » a-t-elle signifié.
Benao Mamourou/www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.