Madame Zalissa Tapsoba: grilleuse de Bananes plantains

0
145
Madame Zalissa Tapsoba est vendeuse de salades et de légumes au bord de la voie jouxtant le CMA du secteur 30 de Ouagadougou. Elle grille également des bananes plantains, ce qui lui a permis de s’acheter une mobylette et prendre soins de ses
enfants. Elle s’est ouverte à Fasoamazone.

Fasoamazone.net : Qu’es-ce qui vous a motivé à griller des bananes plantains ? 

Zalissa Tapsoba : Je suis allée rendre visite à une soeur qui vit en Côte d’Ivoire. Je la voyais griller des bananes plantains. Je me suis dit, pourquoi ne pas faire comme
elle une fois rentrer au pays, c’est-à-dire au Burkina Faso. C’est ainsi que quand je suis rentrée, j’ai commencé immédiatement ce commerce là.

F.A. net : Combien d’années êtes-vous dans ce commerce?
Zalissa Tapsoba :J’ai presque 10 ans dans ce commerce. Vous savez,  il y a quelques années passées le commerce de bananes plantains grillés se faisait rare. Nous étions quelques femmes à le faire au bord de cette voie. Maintenant, il y a une multitude de femmes qui le font également.

FA.net: Comment se porte le marché pour vous?
Zalissa Tapsoba :Je suis désolée de vous le dire. Mais, le marché est devenu très « naze ». Nous sommes là seulement pour se débrouiller pour ne pas juste dire qu’on chôme et s’asseoir à la maison à ne rien faire. Aujourd’hui les clients se font rare.

FA.net: Qu’es-ce justifie selon vous cette rareté de clients ?
Zalissa Tapsoba :Selon moi, et ce que j’ai bien remarqué, les clients ne sont plus fréquents comme avant, parce que nous sommes devenues nombreuses à pratiquer ce commerce là. Et une deuxième chose, les gens n’ont plus l’argent comme dans les temps passés. Avant, l’argent circulait et nous qui sommes aux bords des voies le ressentons également puisque notre commerce fonctionnait bien. Maintenant, ce n’est plus le cas.

FA.net: Combien pouvez-vous avoir comme bénéfice à l’époque?
Zalissa Tapsoba :A l’époque je pouvais avoir 10 000 à 15 000 FCFA comme bénéfice par semaine. Mais maintenant, si j’achète 25.000 FCFA de bananes plantains, je ne peux qu’avoir 2000 ou 3000 FCFA de bénéfice par semaine.

FA. net: Pendant près de 10 ans à griller les bananes plantains, qu’es-ce que vous avez pu réaliser?
Zalissa Tapsoba :J’ai pu m’acheter une mobylette qui me permet aujourd’hui de me déplacer facilement. Une autre, j’ai pu l’acheter grâce également au commerce de salades, de tomates, de légumes que je fais.

Je suis arrivée à nourrir mes enfants et les scolariser. Je rends grâce à Dieu pour cela.

FA.net: Comptez-vous rester dans ce métier?

Zalissa Tapsoba :Ce n’est pas évident. J’attends que mes 4 enfants grandissent et là je pourrais changer de job. Je compte rester devant ma porte pour vendre les petites choses parce que j’ai envie maintenant de fuir le feu qui nous grille en même temps que les bananes (rires…).

FA.net: N’avez-vous jamais reçu de l’aide quelconque pour augmenter votre commerce?
Zalissa Tapsoba :J’étais dans une association, mais je me suis rendue compte que les premières responsables voulaient nous dribbler. C’est pourquoi je me suis retirée. Je fais
actuellement le cauris d’or. Avec ça je m’en sort vraiment.

Interview réalisé par
Amelie ZONGO/www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.