Drame de Yirgou : la jeunesse de l’UPC réclame justice

0
208

La jeunesse de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), a tenu ce jeudi 10 janvier 2019, à son siège, une conférence de presse pour dit-elles, évoquer avec les journalistes, du drame de Yirgou.

Les jeunes de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), condamnent avec la « dernière » énergie, ce qui s’est passé à Yirgou la 1er janvier 2019. l’UPC prévoit déployer une délégation dans les heures qui viennent  sur le site. Ils l’ont fait savoir ce jeudi 10 janvier 2019, à travers une conférence de presse.

Pour eux, ce fut un massacre, un acte inhumain et lâche qui a causé 49 morts selon le bilan du gouvernement. « Nous condamnons l’attaque terroriste et le massacre avec » à déclarer Jean Nacoulma, président de l’Union Nationale  des Jeunes de l’UPC et d’ajouter qu’une délégation de l’UPC se déploiera sur le site du drame pour témoigner sa compassion aux familles éplorées et soutenir autres victimes. D’après Jean Nacoulma, plusieurs témoignages indiquent que ce massacre aurait été perpétré par les Kolgwéogos locaux. « La jeunesse de l’UPC n’est pas contre les kolgwéogho et elle est à féliciter de par le passé pour leur grandes contribution dans la lutte contre l’insécurité au Burkina », laisse-t-il entendre. Cependant, les tueries à grandes échelle comme celles de Yirgou, font la honte au peuple burkinabè, et du coup ternie l’image de ces derniers, foi de M. Nacoulma. Pour éviter que pareil situation se produisent et surtout éviter un élan de vengeance, la jeunesse de l’UPC réclame justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.