Football : Salitas a perdu sa bataille contre Enugu Rangers

0
188

L’équipe de Salitas FC a plié l’échine lors de sa première sortie de la Coupe de la Confédération (CAF), ce dimanche 3 février 2019 contre Enugu Rangers. 2-0, c’est le score qui a sanctionné le match dans des conditions de voyage au Nigeria qui laissaient à désirer. Un match oublier très vite et se remettre au travail.

L’équipe était véritablement exténué a vue d’œil avant cette confrontation. Leur dernier entrainement avant d’affronter les nigériens Enugu Rangers datait de 3 jours. Vols ratés, mauvais accueil, amateurisme, ce sont ces facteurs, non des moindre qui ont, sans nul doute entravé Salimata et Tasséré Football Club (Salitas), de déballer leur football, ce dimanche 3 février 2019 face à Enugu (2-0).

Séance tenante une lettre de protestation a été envoyé à la CAF par le représentant de la Fédération burkinabè de football (FBF), Gnoumato Ouattara. « Il faut une meilleure organisation. Il faut d’abord qu’au niveau du club Salitas, des dispositions nécessaires soient prisent à leur niveau pour faciliter le déplacement de ses joueurs », soutient Gnoumato Ouattara qui estime qu’il faut impliquer également la FBF dans l’organisation de ces voyages. « Vu les circonstances dans lesquelles nous sommes venus ici, en première période, on était bien chauds et eux ils l’étaient. Ils ont récupéré un ballon dans mes pieds, ils ont marqué. Ils étaient plus chauds», explique Ismaël Zagré le capitaine de Salitas qui s’est concentré sur le match et non les difficultés du voyage. Conscient que la compétition ne fait que commencer, le capitaine de Salitas FC pense désormais aux prochains matchs. « C’est vrai, il y avait la fatigue (…) on oublie déjà ce match. On oublie tout ce qui s’est passé. On retourne au pays, on va essayer de travailler », lance Ismaël Zagré qui explique qu’il faut désormais prendre des points face aux Tunisiens pour ne pas être lâchés après ce premier échec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.