Commémoration de 25 ans de carrière : Soum Bill choisi le Burkina pour le clap de départ

0
55

L’artiste ivoirien du « zouglou », Soum Bill est au Burkina Faso pour deux raisons principales. D’abord pour célébrer avec les burkinabè ses 25 ans de carrière. Aussi dans le cadre de sa 4e édition du « Festival garba » dont il est l’invité de marque. Nous avons rencontré l’artiste ce lundi 11 février 2019, au sein de l’Ambassade de la Cote d’Ivoire au Burkina.

Soumahoro Ben Mamadou alias Soum Bill est présent au Burkina Faso dans le cadre de la commémoration de ses 25 ans de carrière. An plus de cela, « Soum Bill », donnera des prestations live à Ouagadougou et à Bobo dioulasso, pour la 4e édition du « Festival garba ». Ce lundi 11 février 2019, il a effectué une brève visite à l’Ambassadeur de la Cote d’Ivoire au Burkina.

« Je suis là dans un cadre familial d’abord, pour le cadre de la célébration de mes 25 ans de carrière. Dieu a voulu que ça commence au Burkina Faso », a souligné l’artiste.  A cette occasion, une série de concert est prévu aussi bien au Burkina que sur la lacune Ebrié en Europe. Déjà, le 14 février 2019, à dans la belle cité de Sya et le 17 à Ouagadougou. Il laisse entendre que sa visite ce jour à l’Ambassade de son pays, s’inscrit dans un cadre très fraternel. En sus, Soum Bill soutien qu’il était de bon ton, de venir mettre au parfum de son Excellence, des activités prévu. « C’est pour qu’il comprenne la démarche dans laquelle nous nous là et nous nous sommes investi », a-t-il ajouté.

A l’occasion, tout en remerciant le peuple burkinabè, il a lancé un appel à tous les adeptes du zouglou au Burkina, de se mobiliser massivement pour faire la fête avec lui. Soum Bill affirme que ça sera du lourd car il prestera totalement en live. A l’en croire, une équipe arrive d’Abidjan pour marquer d’une pierre blanche cette date.

Biographie de Soumahoro Ben Mamadou alias Soum Bill

C’est au Sud Comoé de la Côte d’Ivoire, plus précisément Aboisso, que Soumahoro Ben Mamadou fait son entrée sur la terre des hommes. Il tient son germe musical de son grand-père paternel (percussionniste reconnu à Seguela) et de sa grand-mère (chanteuse traditionnelle).
1989 : Soumahoro Ben Mamadou, pour les besoins de la musique est devenu Soum Bill. Il intègre le groupe « Mini Choc »  qui officie dans « l’ambiance facile ».
1992 : Le zouglou fait rage en Côte d’Ivoire. Avec certains amis, il crée le groupe  » Les Garagistes  » en qualité de lead vocal. L’album  » Enfant Chéri «  sera la première réalisation discographique de Soum Bill.
1993 : Toujours à la recherche de la perfection, Soum Bill quitte  » Les Garagistes « . Sa rencontre avec Bloco et Collin, avec le soutien de Debengue son complice du temps des Garagistes, donne naissance au groupe  » Les Salopards « .
1995 : Après deux ans de travail sort l’album  » Bouche B «  des  » Salopards « . C’est le déclic. Plus de deux cent mille cassettes (200.000) vendues. Record de vente sur toute l’étendue du territoire ivoirien jamais égalé.
1996 : Soum Bill et Les Salopards participent à la 1ère édition du Fespam (Festival panafricain de musique) au Congo Brazza.
1997 : L’album  » Génération Sacrifiée «  marque la consécration de Soum Bill et Les Salopards.
1999 : Les Salopards sortent leur troisième album  » Pays perdu « . Contre toute attente, le groupe se disloque et Soum Bill décide de faire cavalier seul.
2000 : Soum Bill sort  » Zambako «  son premier album solo sous le label Touré Sound Production. Avec la collaboration de Music Box, Soum Bill pendant huit mois tourne à travers l’Europe : France, Italie, Allemagne, Pologne etc. Convaincus de son talent, plusieurs producteurs souhaitent vivement le produire. Henri Kattié promoteur de musique et manager d’Ivoir Top Music, arrive à le convaincre pour la réalisation d’un deuxième album solo.
2002 : De cette collaboration Soum Bill et Ivoir Top Music naît  » Terre des hommes « .
Toujours fidèle à lui-même, il dénonce les maux de la société ivoirienne en proposant à chacun de s’investir pour que la vie devienne meilleure et que le pays se développe dans de bonnes conditions. Il a été en 2003,  lauréats Kora: Prix Spécial du Jury.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.