Commune rurale de Saaba : Des jeunes nient toute mauvaise gestion de la mairie

0
51
  
Pointé du doigt par la sous-section du Mouvement du peuple pour le progrès/Saaba sur la manière dont est gérée la commune de Saaba, des représentants de cette commune reviennent à la charge ce samedi 9 mars 2019 à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse. Ils fustigent contre ces partisans du MPP qui, pour eux, contribuent à ternir l’image de la commune. Ils invitent toute personne ayant des preuves par devers elle sur les cas de mauvaise gestion de la mairie dont ils font cas, à saisir les juridictions compétentes.Zakaria Kinda, le porte-parole de la Mairie

 

La cohésion dans la commune rurale de Saaba est mise à l’épreuve . En effet, le 5 mars dernier, des partisans du mouvement du peuple pour le progrès de la sous-section Saaba animaient une conférence de presse où ils ont pointé du doigt la gestion de la marie de la commune de Saaba, qu’ils jugent de chaotique. Et il a fallu seulement trois jours après, pour voir des représentants de cette même commune sortir pour disent-ils rétablir la vérité à l’attention de l’opinion publique. « Le 5 mars dernier, une conférence de presse a été tenue, faisant état de non cohésion et de mauvaise gestion dans la commune de Saaba. Et nous avons trouvé qu’en tant que des fils de Saaba, il y’a une manière de poser les problèmes », explique Zakaria Kinda, le principal conférencier. « Nous sommes contre le fait que des gens sans preuves sortent et salissent le nom de la commune », ajoute-t-il.

Les journalistes à la conférence de presse

Pour les conférenciers, il s’agit purement et simplement d’une accusation fortuite. « Nous condamnons ces déclarations sans fondement de ces gens animés de mauvaise volonté de déstabilisation et de remise en cause de la cohésion sociale à travers des intoxications en cours ? » Et d’ailleurs, ils n’ont pas manqué d’inviter tous ceux qui détiennent des preuves devers eux de saisir les autorités compétentes. « Si aujourd’hui on critique d’une manière indécente la gestion de la mairie sans des preuves palpables à l’appui, nous pensons que cela n’est pas la meilleure des manières pour contribuer au développement de notre commune. Tous ceux qui ont des preuves, nous les invitons à saisir les juridictions compétentes », indiquent-ils.

Qu’à cela ne tienne, Zakaria Kinda et ses camarades invitent la population de Saaba à rester vigilants et sereins.  Ils ont aussi mis en garde leurs détracteurs à cesser de troubler la commune.

Sur la question de savoir pourquoi ces gens défendent tant le véritable incriminé, qui n’est rien d’autre que le maire, ils se veulent être claire : « Nous ne défendons pas le maire. Si le maire fait des choses qui s’avèrent ne pas être catholiques, nous serons au-devant pour l’interpeller », ont-ils lancé.

Mami O
www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.