Elections de 2020: La CENI rend compte au Premier ministre des préparatifs

0
139

Le Premier ministre a reçu dans l’après-midi du mardi 27 mars 2019 à Ouagadougou, une délégation de la commission électorale nationale indépendante (CENI). Au menu des échanges, les préparatifs des élections de 2020. Christophe Marie Joseph Dabiré a exprimé ses encouragements et sa disponibilité  à mettre la main à la patte pour un bon déroulement du processus électoral.

Photo de famille Premier ministre et la délégation de la CENI

Les élections de 2020 au Burkina Faso se profilent à l’horizon. Et la commission électorale nationale indépendante (CENI) entend prendre le taureau par les cornes. C’est en cela qu’une de ses délégations avec à sa tête son président est allée échanger avec le Premier ministre. Et ces échanges ont porté sur l’agenda pour une organisation réussie des prochaines élections. En effet, referendum constitutionnel ou pas, la CENI dit être prête.

Newton Ahmed Barry

Newton Hamed Barry a ainsi situé le chef du gouvernement sur cette question et sur les élections de 2020. Pour le moment, pas d’annonce précise sur le déroulement du vote au Burkina encore moins sur le vote des burkinabè de l’étranger. Selon Newton Ahmed Barry, la CENI attend les décisions des politiques. « Si on décide pour le referendum, nous, nous sommes prêts parce que nous avons travaillé sur tous les éléments, tous les scénariis possibles. Nous avons donc expliqué au chef du gouvernement que la CENI a fait un travail formidable du point de vue de ce que nous avons fait depuis deux ans, et que sur l’ensemble de ces questions, nous avons travaillé à bien préparer les chronogrammes nécessaires pour les faire aboutir », a indiqué le président de la CENI.

Sur la question du vote des burkinabè de l’étranger, les commissaires ont fait un travail et de l’avis de Newton Ahmed Barry, il y’a de quoi se féliciter. « les commissaires y étaient tout le mois de décembre, ils sont rentrés et actuellement nous sommes en train de compiler les rapports qu’ils sont en train de faire et très bientôt nous allons nous adresser à l’ensemble des acteurs qui sont concernés par le processus et aux burkinabè de façon générale pour leur expliquer les concertations que nous avons faites et les dispositions que la CENI en ce qui lui concerne va mettre en place pour que les burkinabè de l’extérieur puissent voter pour les élections à venir en 2020 », précise Newton Ahmed Barry.

Le chef du gouvernement, lui, a exprimé à ses hôtes d’un soir, ses encouragements et dit toute sa disponibilité à faire ce qui est de son ressort pour un bon déroulement du processus électoral.

Mami O.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.