72 heures des femmes de Saaba : <>

0
183

Dans le cadre des 72 heures( 4,5,6 avril, 2019) des femmes de la commune rurale de Saaba, une formation a été initiée par la coordination des associations feminines de cette commune placée sous le thème « être femme, entreprendre et réussir »,. Elle était placée  sous la présidence du Maire de Saaba, M. Joseph Dipama,  et la  coordination de Mme Pauline Nana. Cette formation visait à aider les femmes qui veulent s’investir dans l’entreprenariat.

Les associations feminines de la commune rurale de Saaba

Débitées le Jeudi 4 avril 2019, les 72 heures des femmes de la commune de Saaba battent leur plein à Saaba. Ce vendredi 5 avril 2019, l’association des femmes de la commune de Saaba a organisé une formation à l’endroit de ces membres sur le thème, « être femme, entreprendre et réussir ». Selon, Pauline Nana, la coordonnatrice des associations feminines de  la commune  de Saaba,   la formation vise à voir dans quelle mesure les

Le maire de Saaba Joseph Dipama, et Mme la coordinatrice des associations feminines de Saaba, Mme Pauline Nana

femmes puissent s’épanouir, et entreprendre quelque chose. A l’issue de cette formation, dit-elle, « nous souhaitons que les femmes puissent avoir de nouvelles aptitudes pour pouvoir avancer dans leurs entreprises ».

Pour le formateur, Azize  Bamogo, par ailleurs vice-président du Conseil supérieur de la communication(CSC), et coach professionnel,   les femmes ont des contraintes particulières qui font que

Le Coach formateur M. Azize Bamogo

l’entrepreneuriat est difficile pour elles. Mais, monsieur Bamogo pense que ces contraintes sont surmontables. Ainsi, durant la formation, Il a été questionde partager avec les femmes des idées qui peuvent leur permettre de surpasser lescontraintes. Même si la féminité n’est pas un avantage pour ces femmes dans l’entreprenariat, le formateur pense que ce n’est pas pour autant qu’elles doivent baisser les bras. « Il y’a des éléments qui sont importants pour elles à exploiter et qui peuvent les aider à réussir dans l’entreprenariat.

Il s’agit donc de les encourager à mettre en application ses éléments afin qu’elles aient la confiance des partenaires qui hésitent souvent à leur donner du financement », a-t-il indiqué. Pour Monsieur Bamogo, pour réussir en entreprenariat, il faut que les femmes aient une vision, et se fixer des objectifs financiers et techniques. Il faut qu’elles sachent recruter les bonnes personnes et surtout les garder. Un bon entrepreneur est un modèle. « Il y’a des choses qui sont plus faciles  pour les hommes dans le domaine de l’entreprenariat. Il faut que les femmes aient une sorte de masculinité en elles. Il faut être combattante, quelqu’un qui accepte les défis »
Et pour finir, il a invité les femmes à exploiter les points forts du masculin tout en valorisant les points forts du féminin.

Le maire de la commune de Saaba, Joseph Dipama, ar ailleurs , président de cette cérémonie,   ne s’est pas fait compter l’évènement. Lui-même, présent sur les lieux, a traduit  le soutien  du conseil municipal à accompagner ces femmes dans tout ce qu’elles entreprendront.

En rappel, dans le cadre des 72 heures des femmes de la commune de Saaba, il est prevul’inauguration de la maison de la femme le samedi 6 avril 2019 å partir de 9 heures, .

Anaëlle K 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.