Saaba: Les femmes ont enfin leur maison

0
159

L’inauguration de la Maison de la femme de Saaba, a lieu le samedi 6 avril 2019. C’était sous le patronage de M.  Simon Compaoré.

Coupure du ruban symbolique a cette cérémonie d’inauguration de la maison de la femme de Saaba

Ce bâtiment qui est un don de la mairie de Saaba, est constitué de 3 salles de réunion, du bureau de la coordinatrice, d‘un secrétariat, des toilettes, etc. dont le coût total est de 29 millions de francs CFA.

Monsieur Simon Compaoré, patron de la cérémonie

Simon Compaoré, le patron de la cérémonie a félicité les femmes, pour l’organisation  des 72 heures de la femme de Saaba. Il a en outres remercié les autorités communales pour le don de ce joyau. Pour lui, « c’est un cadre qui  permet aux femmes de  se rencontrer, de  discuter, de décider de beaucoup de choses,  de mener des activités, de recevoir des étrangers, et des invités, pour leur montrer ce qu’elles savent faire et tout cela va dans le sens de leur plein épanouissement ».

Les autorités a cette cérémonie

« C’est vraiment une bonne initiative, que dans toutes les communes,  les 351 communes rurales et urbaines du Burkina devraient prendre cet  exemple  pour que partout qu’on sente l’apport des femmes  dans les communes, et on sente l’apport des communes, c »est une dynamique d’ensemble qu’il faut amorcer pour que le développement  soit au rendez-vous » a plaidé Simon Compaoré.

Les femmes sont sorties massivement

Pour terminer, M. Compaoré a invité les femmes à s’emparer et à s’approprier rapidement de leur maison, « pour qu’elles s’organisent pour que la gestion soit correcte, qu’elles instaurent une permanence pour permettre de faire  vivre cette maison ».

Il n’a  pas manqué de lancer un vibrant appel aux bonnes volontés pour la construction d’une clôture, et les autorités présentes à accompagner ces femmes.

Pour le maire de Saaba,  Joseph Dipama il fallait un cadre pour que les femmes puissent s’exprimer autour de leur cause. Et ce don c’est l’œuvre du Conseil municipal. « Nous sommes contents ».
Beaucoup de choses sont en perspectives pour accompagner cette maison. « Nous avons  construit un atelier d’apprentissage de différents métiers a coût de 24 millions », ajouté M. Dipama.

Alassane Ouattara, le représentant de la marraine Laurence Ilboudo
Quant à  M. Alassane Ouattara, représentant la marraine, la ministre Laurence Ilboudo, cette initiative est le symbole de l’engagement et la contribution de la femme à la construction du Burkina Faso en général, et en particulier, de la commune de Saaba.  La marraine nterpellé les filles et fils de Saaba à l’union sacrée et,  à accompagner les efforts des  femmes, « car une femme
La coordonnatrice des associations féminines de la commune rurale de Saaba
bien éduquée, motivée, c’est toute l’humanité qui reçoit les dividendes ».

Pour la coordinatrice Pauline Nana, à son tour à remercier les donateurs,  au nom des femmes, comptent mener beaucoup d’activités, et promettent d’en prendre soin. 

Amie Traoré
www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.