Conseil économique et social: La protection des personnes âgées au Burkina Faso au cœur d’un atelier de réflexion

0
40

Le conseil économique et social (CES) a ouvert dans la matinée de ce mardi 16 avril 2019, sa première session ordinaire de l’année. Les travaux visent à réfléchir sur la situation des personnes âgées au Burkina. L’objectif est de renforcer leur participation au développement. La session est placée sous le thème «  protection des personnes âgées au Burkina : quelles stratégie pour une vieillesse sécurisée et compétitive ». L’ouverture des travaux a connu la présence du Premier ministre, Christophe Marie Joseph Dabiré.

Le présidium à l’ouverture de l’atelier

Le conseil économique et social place les personnes âgées au cœur de sa première session de l’année 2019. Placée  sous le thème, «protection des personnes âgées au Burkina : quelles stratégie pour une vieillesse sécurisée et compétitive », les travaux ouverts ce mardi matin à Ouagadougou visent à réfléchir sur leur situation et à renforcer leur participation au développement. C’est aussi une opportunité pour tous les acteurs de faire l’état des lieux sur les conditions de vie des personnes âgées et analyser les mécanismes de leur protection et promotion. Selon le président de l’institution, Moïse Napon, il s’agit éventuellement de formuler des recommandations pour une vieillesse sécurisée et contributive au Burkina Faso.

La photo de famille

Les données de l’institut national de la statistique et de la démographie dit que la population de 60 ans est passée de plus de 500 000 individus en 1996 à plus de 700 000 en 2006 et atteindra presque un million en 2020 au Burkina. Et du côté du CES, cette croissance démographique des personnes âgées, pose de nombreux défis entre autres la pauvreté et les maladies auxquelles elles sont confrontées. Et pires, elles restent de cibles oubliées du programme de développement durable. Et au regard de leur vulnérabilité, il est nécessaire de plaider pour une prise en charge des personnes du troisième âge dans les politiques publiques. Pour l’heure, les réflexions seront axées au cours de cette session sur l’élaboration et l’opérationnalisation des lois relatives à la protection et la promotion des droits des personnes âgées et les mécanismes appropriés pour faciliter les relations intergénérationnelles et leur participation à la cohésion sociale.

Mami. O
www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.