Burkina-Campagne cotonnière 2023/2024: Les producteurs marquent leur adhésion

0
173
Ici un champ de coton à Houndé route Bobo dioulasso de la veuve Amsétou et sa fille.

Le bilan à mi-parcours de la campagne cotonnière 2023/2024, est satisfant et a connu l’adhésion des producteurs malgré le contexte difficile marqué par la crise sécuritaire et le renchérissement des prix de certains intrants agricoles tels que les engrais.

Ainsi, les prix de cession des intrants à crédit pour le coton conventionnel ont
été fixés comme suit :
– 28 000 F CFA le sac de 50 Kg d’engrais NPKSB ;
– 32 000 F CFA le sac de 50 Kg d’engrais Urée ;
– 6 000 F CFA le traitement à l’hectare pour les insecticides.
Une subvention totale de 11,518 milliards F CFA dont 10 milliards F CFA ont
été accordés par l’Etat et 1,518 milliards F CFA apporté par la filière coton.
Pour la campagne 2023/2024, le kilogramme du coton graine de 1er choix a été fixé à un prix record de 325 F CFA et celui du 2 ème choix à 300 F CFA, soit une
hausse de 8% par rapport à la campagne précédente.

Ici, un caméleon se prélasse sur les feuilles de coton

Pour la production cotonnière, les superficies emblavées ont baissé de 25% et s’établissent à 462 163 hectares. Les prévisions de production de coton graine
de la campagne 2023/2024 ressortiraient à 407 500 tonnes, soit une hausse de
1% par rapport à la campagne écoulée. Le rendement moyen national prévisionnel pourrait s’établir à 882 Kg/ha contre 654 kg/ha la campagne 2022/2023, soit une amélioration de 35%.

Champ de coton dans le Houet, supervisé par la Société des Fibres Textiles (SOFITEX).

Pour la production du coton conventionnel de la campagne 2024/2025, les
intentions de culture sont estimées à 648 659 hectares de superficies au plan
national. Les besoins en engrais NPKSB et Urée seraient respectivement de
93 500 tonnes et 31 577 tonnes.

C’est la substance de la communication faite par le ministre du Développement industriel, du commerce, de l’artisanat et
des petites et moyennes entreprises, monsieur Serge Gnaniodem PODA, au Conseil des ministres de ce 14 février 2024.

Nelessi

Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.