Burkina Faso : le bras de fer entre le syndicat de l’Education et le gouvernement semble trouver une issue

0
924
A la sortie d'audience entre le PM Paul Kaba Thiéba et la CNSE
A la suite des syndicats de la Santé, c’était le tour de la Coordination des syndicats de l’Education d’être reçue par le Premier ministre Paul Kaba Tiéba dans la soirée du mardi 16 janvier 2018. Des négociations qui ont durées près de 2 heures d’horloge, semblent porter fruit. Les deux parties ont annoncé des « avancées » dans les négociations. Mais celles-ci se poursuivent le 17 janvier 2018.

Le coordinateur de la Coordination Nationale des Syndicats de l’Education (CNSE), Wend-YamZongo, a confié être confiant de la suite des négociations a sa sotie des négociations avec le Chef de l’Exécutif. Il a également fait mention des « avances » notables et que des propositions bonnes à prendre les ont été faites. « Des propositions nous ont été faites », indique-t-il sans pour autant livrer ou donner des indices du contenu.

L’argument qu’il avance serait que les syndicalistes n’aiment pas les propos verbaux mais plutôt du concret. C’est la preuve que la preuve qu’ils ne prennent pas pour argent comptant ce que le gouvernement leur a promis. La confiance est visiblement un pont entre syndicats et l’Exécutif burkinabè. Le concret selon M. Zongo, les syndicats de l’éducation ont demandé à ce que les propositions soient mises sur papier, « dans un document », pour mieux analyser et apprécier.
Mais, la  base de ce document devra concerner d’abord l’ensemble de la plateforme revendicative pour laquelle ils tiennent un bras de fer avec l’Exécutif depuis un certain temps, informe Wend-Yam Zongo.

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba s’est dit satisfait à l’issue de la rencontre avec les syndicats de l’éducation regroupés au sein de la Coordination nationale des syndicats de l’éducation(CNSE), à la Primature pour une sortie de crise.  Il a annoncé des « avancées » et dit être convaincu que sur la base des discussions, « dans un proche avenir, des solutions définitives » pourraient être trouvées pour une sortie de crise définitive. Encore une fois, cette question reste en suspend : Qui des syndicats de l’Education ou du gouvernement sauvera l’année scolaire ?

Justin Ouattara/www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.