Culture : « Nyra Tichi » sort « dounia ya sougouri »

0
1255
Le présidium de cette cérémonie dédicace
Le jeudi 25 janvier 2018 a connu la consécration du dur labeur de Mouniratou Tirouda alias « Nyra Tichi ». En effet, elle a officialisé la sortie de son premier album sous les yeux admiratifs de sa mère, du ministre en charge de la Fonction publique de ses amis et de quelques artistes déjà confirmés, venus la soutenir.
Les invités à la dédicace de l'album.
Les invités à la dédicace de l’album

9 titres dont un remix, c’est ce qui compose le premier album de Mouniratou Tirouda. Un opus dont elle a officialisé sa sortie ce jeudi 25 janvier 2018 à Ouagadougou. Parents, amis et quelques artistes n’ont pas voulu se faire conter l’évènement.
Dans l’album, Mouniratou Tirouda alias « Nyra tichi », est aussi bien auteur compositeur qu’interprète a indiqué son staff managérial. L’artiste qui s’est lancé dans la musique très tôt se dit prête à rivaliser avec ses devanciers sur la scène nationale. Elle prétend vouloir aussi travailler très dur pour titiller les grands artistes d’Afrique sur des podiums.

L'Amazone  Nyra Tichi
L’Amazone Nyra Tichi

« Ma musique est à l’image de la société dans laquelle je vie », a-t-elle laissé entendre. En effet, les titres en disent long du combat qu’elle entend mener de longue haleine . « Ma patrie », ou elle est en feat avec Bilgo, est le premier titre de « Douni y a sougri ». Dans ce morceau, elle chante son amour pour sa patrie le Burkina Faso. En sus, « Myra Tichi », félicite les acteurs de développement socio-économique et culturel pour le travail qu’ils abattent au quotidien. Le deuxième titre, « Chéri », parle d’affection.

L'artiste en pleine prestation musicale
L’artiste en pleine prestation musicale

Aussi du comportement qu’une femme au foyer doit tenir vis-à-vis de son conjoint. Le troisième titre est intitulé « Simbaba ». Elle le dédie aux orphelins en dénonçant évidemment l’injustice dont ils sont confrontés dans la société. En plus, elle conseille les uns et les autres a la solidarité et à conserver la fraternité. « Fruit de mer », est du zouk love sensationnel qu’elle affecte aux amoureux. Ensuite, il y a « Douni ya sougri », le titre phare qui est déjà « clipé ». C’est une hymne à la cohésion sociale. « Myra », y rappelle le caractère éphémère de l’Homme et surtout du pouvoir.

IMG-20180126-WA0002Dans le sixième morceau, ou l’artiste est en feat avec Sbiki choco, aborde la solidarité et invite les africains à l’union. Elle l’à d’ailleurs nommé « Solidarité ». « Anniversaire », est l’avant dernier titre de l’album. Elle affirme l’avoir écris depuis son enfance. Elle se l’affecte particulièrement et invite ses tantes, oncles, son parrain a ne pas oublier son cadeau d’anniversaire. Enfin « Neba Teri », est pour sa marraine d’où elle fait ses éloges.
A l’occasion de la dédicace, le premier disque à été vendu aux enchères. C’est un autre artiste qui est repartie avec dans son sac le disque numéro 1. Michouana, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a du débourser la somme de 75 000 francs CFA.

Justino/fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.