Gouvernement Paul Kaba III : 9 mousquetaires appelés au front

0
1617
Hier Mercredi 31 janvier 2018, le gouvernement dirigé par Paul Kaba Tiéba, a connu un remaniement. La rumeur circulait depuis déjà des jours. Il faut noter l’entré de 9 nouvelles têtes. La première lecture que l’on pourrait faire sur le plan politique est que la grande alliance de la majorité présidentielle se consolide. 

9 entrants principaux au gouvernement III de Paul Kaba Tiéba. Le remaniement gouvernemental est intervenu ce mercredi 31 janvier 2018. L’entrée de plusieurs leaders du Mouvement Pour la Progrès est remarquable ainsi que la consolidation de la grande alliance présidentielle.
On note également l’entré dans la liste, de deux acteurs de la société civile. Le calumet de la paix semble fumé entre Abdoul Karim Sango et le Pr Laurent Bado qui prend le portefeuille de la Culture et du Tourisme qui est la chasse gardée  du PARENT. La grande surprise c’est le débarquement du ministre Issouf Sawadogo , nommé il y a quelques mois en remplacement deTahirou Barry démissionnaire.
Un autre détail important, c’est le changement du poste du ministre d’Etat, Simon Compaoré. Il se retrouve comme ministre d’Etat auprès de la Présidence du Faso. Il laisse le portefeuille de la Sécurité à Clément P. Sawadogo. Un ministère assez stratégique dans le contexte actuel et de la lutte contre le terrorisme et grand banditisme.
Une rencontre de prise de contact est prévue au palais de Kosyam ce jeudi 1 février 2018 à partir de 11h. Le défi qui attend ce gouvernement Paul Kaba III, est grand notamment la mise en œuvre du Plan de Développement Economique et Social (PNDES) et surtout faire baisser la tension du climat social.
Le Premier ministre Paul Kaba Tiéba est maintenu à sa place. La raison selon certainesindiscrétions, est que ce dernier a une connaissance des dossiers actuels engagés par le régimeMPP. La dernière sortie de crise avec les syndicats de l’Education, dont il a été le chef d’orchestre, a redonné du couleur à son image. Il devra donc séduire davantage et surtout faire attention à ses prises de parole inopportune et s’imprégner davantage  des réalités du pays.
Noms et postes des 9 mousquetaires
1- Le Pr Seyni Ouedraogo, grand constitutionaliste, ancien directeur général de L’ ENAM(Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale)
2- L’Ambassadeur Paul Robert Tiendrebeogo, précédemment Conseiller du Président. (Ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur)
3- Le Pr Stanislas Ouaro, ex Président de l’Université Ouaga II (Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation)
4- Le député Bachir Ismael Ouedraogo, leader des jeunes du MPP(Ministre de l’Energie)
5- Vincent Dabilgou, Président du NTD (Ministre des Transports)
6- Harouna Kaboré, Directeur de Ting Tang international (Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat)
7- Abdoul Karim Sango, homme de Droit (Ministre de la Culture et du Tourisme)
8- Mme Helene Marie Laurence Ilboudo née Marchal, député MPP (Ministre de la Femme, de la Solidarité nationale)
9- Daouda Azoupiou (Ministre des Sports et des Loisirs)

Justin Ouattara/fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.