SEMINAIRE GOUVERNEMENTAL: imprégner les nouveaux ministres des valeurs et principes de bonne gouvernance

0
643
Un séminaire gouvernemental a été organisé par la Présidence du Faso au profit des membres du gouvernement ce dimanche 4 février 2018 à Ouagadougou. Pendant plusieurs heures de travail, les membres du gouvernement, surtout les nouveaux ministres, se sont familiarisés sur les valeurs et principes de la bonne gouvernance et surtout de la maitrise de l’environnement politique.
Poignée de main du Premier ministre Paul Kaba Théba avec les nouveaux ministres
Poignée de main du Premier ministre Paul Kaba Théba avec les nouveaux ministres

Cinq thématiques déclinées en huit communications ont été servi aux membres du gouvernement ce dimanche 4 février 2018 au cours d’un séminaire. Il s’agit de l’environnement politique, du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) en passant par la communication et du travail gouvernemental, des valeurs et principes de bonne gouvernance. Des thématiques aussi importantes les unes que les autres, ont retenu l’attention des ministres pendant près d’une dizaine d’heures.

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba
Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba

Le premier ministre Paul Kaba Thièba, indique au sortir du séminaire qu’il était de bon ton de parler de ces différentes thématiques afin de renforcer la capacité d’action et de gestion de tous les ministres.. Le principal présentateur, Pr Luc Marius Ibriga, dans sa « prêche », a insisté sur les valeurs et les principes de bonne gouvernance. En outre, il. est aussi revenu dans une de ses communications, sur la nécessité d’intérioriser les valeurs d’éthiques dans les prises de décision.

Pr Luc Marius IBRIGA
Pr Luc Marius IBRIGA

Le Pr Ibriga, a proposé par ailleurs qu’une infrastructure d’éthique soit mise en place pour permettre de suivre l’action de l’exécutif, les réprimer s’il y a bavure. Ceci, poursuit-il, permettra non seulement de mettre au. pas tous les ministres mais aussi de donner l’exemple au bas peuple. Il ajoute que le Burkina a pourtant des textes sur la probité, l’éthique mais. qui est mis en branle par les privatisations.

A ce séminaire, nous notons la présence de la plupart des ministres entrant. Mme Laurence Ilboudo/Marchall, ministre de la Femme de la Promotion sociale, Bachir Ouedraogo, ministre de l’Energie, Abdoul, Karim Sango, ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Stanislas Ouaro, ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, etc.

Hamadou Ouedraogo/fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.